.
.

Le triomphe de la vérité

.

Elimination des Ecureuils de la Can 2012:Les échecs actuels doivent servir de leçon pour l’avenir


Vues : 0

Le ballon est rond pour tous...

Une chose est claire. C’est que le Bénin ne jouera pas la Can Gabon-Guinée-Equatoriale 2012. C’était quasi sûr après la déculottée face à la Côte d’Ivoire le 05 juin 2011 à Kouhounou. Cela l’a été davantage depuis dimanche dernier lorsque le Onze national béninois a concédé le nul face au Burundi.

Loin d’être une performance, ce résultat se présente comme l’élimination d’une équipe qui avait retenu les attentions à la Can 2010 en tenant en échec les Pharaons d’Egypte, battue par le Nigéria et faisant le nul face au Mozambique. La formation coachée désormais par Codjo Edmée, a été rejoint au score par le Burundi à domicile dans les ultimes de la partie par manque de vigilance par la bande à Stéphane Sessègnon.

Il faut qu’en dépit de cette élimination à la Can à la Can, les Ecureuils se remettent au travail pour bâtir un avenir de grandes victoires pour le football béninois. Tout le monde pleure actuellement l’élimination du Onze national du Bénin. Cette élimination doit normalement ouvrir la voie aux victoires prochaines comme l’avait souhaité le coach Codjo Edmée avant son départ pour Bujumbura. Le Bénin est définitivement éliminé de la course à la phase finale de la Can 2012. Cette élimination apporte quoi au pays ? C’est à cette question que le football béninois et les autorités politico-administratives doivent répondre.

Il ne suffit plus de mettre des centaines de francs CFA à disposition d’une équipe qui n’est compétitive pour penser que le jeu est joué. Le gouvernement béninois peut choisir entre les factures tous azimuts et les projets stratégiques pour qu’enfin le football. Le gouvernement béninois doit faire le choix entre les investissements de charme et les dépenses qui permettent au Bénin de se faire une place de choix dans le concert des nations à l’échelle continentale et internationale.

José Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page