.
.

Le triomphe de la vérité

.

Passation de services à la tête du Conseil national des chargeurs du Bénin:La Dg Marie Diane Agossa Gbossou annonce une ère de renouveau pour le CNCB


Vues : 4

La nouvelle Directerice générale du CNCB, Diane Marie Gbossou Agossa s’engage à poursuivre l’oeuvre du Dg sortant, Charles Afouda.

Depuis hier, jeudi 1er septembre 2011, le Conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB) est dirigé par Diane Tossa Agossa Gbossou. La passation de services entre le directeur général sortant, Charles Afouda et son successeur à la tête de cette société d’Etat s’est déroulée en présence de nombreux parents, amis et personnalités à Cotonou.

Nommée à la tête du Conseil national des chargeurs du Bénin à l’issue du conseil des ministres du 25 août 2011, la nouvelle directrice générale de cet office d’Etat est désormais pleinement entrée dans ses fonctions. Ainsi, après six mois d’intérim assuré par Charles Afouda après le décès tragique de Bernadette Sohoundji Agbossou, Marie Diane Tossa Gbossou Agossa dispose de la plénitude des pouvoirs pour poursuivre l’œuvre de restructuration du CNCB entamé depuis 1999.

A l’occasion de cette cérémonie de passation de charges, le secrétaire général du Syndicat des travailleurs du CNCB (Syntra-Cncb), après avoir loué les mérites du directeur général sortant, a fait part de la disponibilité du personnel à accompagner la nouvelle directrice générale dans ses actions à la tête du CNCB.

 Ainsi, faisant observer que « plusieurs dossiers vous attendent », le porte-parole du personnel s’est évertué à mettre en relief quelques unes des attentes du personnel notamment l’instauration d’une bonne gouvernance au sein de la structure et surtout une prise en compte effective des doléances des travailleurs. « Nous serons encore plus exigeants envers vous », dira t-il à l’endroit de la Dg Diane Tossa Gbossou Agossa.

Nommé directeur général par intérim du CNCB le 16 février 2011 suite à la vacance intervenue après le décès de la Dg Bernadette Sohoundji Agbossou, Charles Afouda a mis en exergue, au cours de son intervention, quelques des actions entreprises sous son leadership. Ainsi, fera t-il observer, il s’est agi de poursuivre l’œuvre entamée pour une meilleure promotion de la chaîne de transports et assumer dans sa plénitude la mission de défense des intérêts des chargeurs assignée au CNCB. A l’endroit de son successeur, Charles Afouda exprime sa confiance. « Votre expérience vous servira de support », dira t-il à cet effet.

« Je mesure à sa juste valeur l’importance des lourdes mais exaltantes charges qui m’attendent », a rassuré à l’occasion la nouvelle directrice générale du CNCB. Ainsi, après ses mots de gratitude à l’endroit du Chef de l’Etat pour le choix porté sur sa personne, Diane Marie Gbossou Agossa a assuré de son engagement « à la rationalisation de la desserte maritime, à la formation et à l’information aussi bien des chargeurs que de tous les intervenants dans le domaine des transports…je m’emploierai à œuvrer dans le sens de l’amélioration des prestations des divers organismes portuaires en harmonisant et en simplifiant les formalités administratives et juridiques en matière de transports ».

Rassurant de son engagement à faire du dialogue et de la communication ses armes dans ses relations avec les travailleurs, elle a invité ces derniers à une franche collaboration pour relever les nombreux défis auxquels le CNCB se trouve confronté.

Procédant à l’installation officielle de la nouvelle directrice générale, le ministre délégué auprès du président de la république chargé de l’économie maritime et des infrastructures portuaires a rappelé la nécessité pour la nouvelle promue de prendre appui sur les valeurs morales et éthiques prônées par la Refondation pour mener à bien sa mission à la tête de cet office public.

Ainsi, pour Jean-Michel Abimbola, la nomination de Diane Marie Gbossou Agossa qui est « un défi pour les femmes » doit, en s’inspirant de la lettre de mission qui servira de boussole à la nouvelle directrice, favoriser la bonne gouvernance et l’amélioration des performances en vue de faire du CNCB une des entreprises qui compte dans le giron de l’Etat béninois.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page