.
.

Le triomphe de la vérité

.

Œuvres universitaires sur les campus d’Abomey Calavi:Sofiatou Onifadé reçoit les satisfécits des étudiants


Vues : 26

A quelques semaines de la fin de ses prestations sur les différents campus, le Centre des œuvres universitaires et sociales de l’Université d’Abomey-Calavi (Cous-Ac) force l’admiration des étudiants. Un bref aperçu sur le bilan des activités du Cous-Ac pour le compte de cette année, et le constat est là. En témoigne d’ailleurs le satisfécit décerné par les étudiants à cette structure en l’occurrence à sa première responsable, la D/Cous-Ac Sofiatou Onifadé.

La D/Cous-Ac, Sofiatou Onifadé

Lentement mais surement, les campus de l’Iut/Lokossa, de l’Eneam (ex-Ine), d’Abomey-Calavi, de l’Injeps et du Cup (Porto-Novo) connaîtront la cessation des prestations du centre des œuvres universitaires pour le compte de cette année. Contrairement aux années antérieures, ces campus universitaires ont connu cette année ci moins de mouvements des étudiants relatifs aux œuvres universitaires. Preuve de la bonne mise en œuvre des reformes en cours depuis août 2010 avec la naissance du Cous-Ac dirigé par Sofiatou Onifadé.

 En effet, dès la rentrée universitaire en cours les prestations du Cous-Ac ont connu une grande amélioration. Du transport à la restauration en passant par l’hébergement, les reformes n’ont épargné aucun secteur d’activités du Cous-Ac qui fort bien a émerveillé les étudiants. Grèves pour repas non cuits, grèves pour logement ou bus en panne par-là, tout cela a connu une fin heureuse avec le dynamisme et la perspicacité de la directrice qui a su elle-même éliminer le plomb des ailles de ses collaborateurs.

Efficace, Sofiatou Onifadé invité à poursuivre les reformes

Effacée, discrète mais assez efficace, Sofiatou Onifadé de par ses actes et son tempérament assez pondéré, force le respect et l’admiration dans le monde estudiantin. Son calme olympien et ses qualités managériales font d’ailleurs d’elle l’un des responsables des œuvres universitaires, les mieux respectés et les plus adulés.

 « En raison de ses multiples qualités, sa sensibilité et sa promptitude dans la résolution des problèmes des étudiants, elle est affectueusement appelée ‘’Maman des étudiants’’», témoignera Michel Sounkpèhoué, président du Bureau d’union d’entité de l’Injeps/Porto-Novo dans une interview. Depuis le démarrage des reformes, nombreux sont les bus qui sont peints aux couleurs du logo du Cous-Ac. Et, avec les multiples dispositions prises à l’interne par la Directrice du Centre des œuvres universitaires et sociales d’Abomey-Calavi (D/Cous-Ac), ces différentes réformes ont porté leurs fruits.

Ceci au grand bonheur des étudiants qui ne demandent pas mieux. Puisque les bus assurent régulièrement le trafic et tombent de moins en moins en panne. S’agissant des résidences universitaires, la situation n’est pas moins gaie. Les étudiants jouissent en effet de très bonnes conditions d’hébergement. Outre l’insuffisance des cabines qui constituent un véritable casse-tête pour le Cous, les autres problèmes des résidents sont réglés autant que faire se peut.

Pour la restauration, la réalité parle d’elle-même. L’amélioration de la qualité et de la quantité des mets servis aux étudiants n’a laissé personne indifférent. « Cette année, nous avons senti une amélioration dans nos plats », confie Marcel Falola, étudiant en troisième année de Sciences juridiques qui souhaite que cela s’améliore davantage les années prochaines.

Pour Oumar Salifou, étudiant en deuxième année de Géographie, il urge que le Cous maintienne le cap pour mériter davantage la confiance des étudiants, qui bien qu’étant éternels insatiables, ont reconnu les mérites de la D/Cous-Ac dans la mise en œuvre des reformes qui ont permis d’améliorer les prestations du centre. Il ne reste donc qu’à Sofiatou Onifadé et ses collaborateurs de maintenir le cap et prennent des mesures à l’effet afin d’aller plus loin dans l’amélioration des prestations offertes aux étudiants.

Yannick SOMALON (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page