.
.

Le triomphe de la vérité

.

Parole du DP:Entretien avec Gérard Agognon, Directeur de publication du journal ‘’L’Evénement Précis’’, « Le journal a décroché une vingtaine de prix en cinq ans »


« On a été professionnel sans tricher avec les règles de la profession »

Tel un bébé, le journal ‘’L’Evénement Précis’’ est né et fait son petit bonhomme de chemin. Cinq quand après sa naissance, il célèbre ses exploits. A travers cette interview, le premier responsable de cet organe de presse, Gérard Agognon parle des conditions de sa naissance. En sa qualité de Directeur de Publication, il se réjouit par le même instant des nombreuses prouesses réalisées durant ce premier quinquennat dans l’arène médiatique béninois tout en demeurant conscient de la nécessité d’améliorer la qualité des productions.

L’Evénement Précis : Parlez-nous de la genèse du journal l’Evénement Précis en ce moment où il célèbre ses cinq ans d’existence.

Gérard AGOGNON : ‘’L’Evénement Précis’’ est un quotidien qui est apparu dans le paysage médiatique dans les années 2006 notamment le 17 juillet 2006. En effet, c’était dans un souci de mieux informer et de ne donner que l’information vraie quoi que cela coûte, que ce quotidien est né. La vérité et rien que la vérité était le seul objectif de l’équipe qui a commencé par écrire les premières pages du journal le 17 juillet 2006.

Il a réussi à réaliser le rêve qui a été le nôtre au départ, à savoir, informer uniquement sur les événements précis dont nous avons connaissance. Et quand on s’évertue à un bilan, on peut constater avec satisfaction que le quotidien a réussi à s’imposer dans le paysage médiatique béninois. Figurez-vous qu’en 2006, le paysage médiatique béninois était très vaste. Il y avait beaucoup de journaux et c’est dans cette circonstance que ‘’L’Evénement Précis’’ a réussi à parler de lui.

Il s’est inséré parmi les journaux les plus appréciés. Donc la motivation était de donner l’information précise. Nous nous sommes engagés à faire le journalisme autrement. Nous avons montré notre professionnalisme sans tricher avec les règles de la profession. Et aujourd’hui on peut se réjouir de ce que ‘’L’Evénement précis’’ a un palmarès dans le concert des journaux qui ont un nom dans la presse béninoise.

Quelles ont été les difficultés auxquelles vous vous êtes trouvées confronté au cours de cinq ans ?

Figurez-vous qu’à la date d’aujourd’hui, le journal a à son actif une douzaine de prix au plan national et plus de 5 prix au plan international soit une vingtaine de prix. Souvenez vous que le journal ‘’L’Evénement précis’’ est le lauréat de l’Edition 2009 du Prix Reporter sans Frontière RFI-OIF. Il a été finaliste du plusieurs concours tels que le concours de meilleurs production de la presse sur la tuberculose, du Prix du meilleur journaliste en Education…

Le journaliste a été le premier au titre de l’aide de l’Etat à la presse privée, gestion 2010. Ce qu’on là quelques pas qui sont importants dans la vie d’un journal au point où dans le paysage médiatique si on veut parler des journaux qui ont réussi à marquer des points en matière de professionnalisme, ‘’L’Evénement Précis’’ en fait partie.

Et si vous voyez en cinq ans l’équipe a grandi en professionnalisme. Au moins les 70% des journalistes ont déjà décroché au moins un prix où on fait l’objet d’une attention des institutions pour prendre part à un séminaire de formation. Cela est à mettre à l’actif du mode d’organisation qui est à l’actif du journal à savoir qu’il s’est fait en son sein une école.

Et les autres difficultés chemin faisant

C’est celui qui n’entreprend rien qui ne rencontre pas de difficultés. En matière de journalisme, il n’en manque pas. Mais nous autres nous parlerons plutôt de difficultés positives, en ce sens que le résultat à l’arrivée est satisfaisant. Il faut préciser néanmoins que pour aller à la quête de l’information qui est la vraie, le journaliste doit prendre un certain nombre de risques, et ces risques ont été pris par ‘’L’Evénement Précis’’. Mais nous considérons comme des difficultés positives.

Quels sont les prochains défis que vous pensez relever pour les cinq prochaines années ?

Pour le moment la grande difficulté de ‘’L’Evénement Précis’’ et qui constitue en même temps un prochain défi est la conquête du marché des publicités. Après avoir bloqué le tableau en matière d’informations, nous n’avons pas encore réussi à conquérir un grand marché de publicité car dans la gestion d’un journal quand cela manque, ça pose souvent un problème de difficulté de trésorerie. On a comme prochain défi de travailler pour améliorer sa politique commerciale.

Nous comptons continuer dans l’amélioration de la qualité des productions, du journal et surtout donner un point d’encrage aux productions d’investigations et d’analyses. Je profite de l’occasion pour remercier les grands admirateurs qui se sont fidélisés au journal. A cet effet, nous promettons garder la ligne parce que c’est grâce à eux que nous améliorerons la qualité du travail. Je profite d’ailleurs pour rendre un hommage à tous les acteurs depuis la naissance du journal à ce jouir. Ils le méritent parce que le journal a tenu dans le temps et a fait des pas élogieux.

Réalisé par

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page