.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rituels du 7ème jour suite au pèlerinage international de Savè:L’empereur Owô Lobè neutralise les forces du mal et vaccine ses fidèles contre les sorciers


L’empereur Owô Lobè à son arrivée au Statde de l’Amitié dimanche dernier

Ils sont désormais immunisés contre les forces du mal. Ils, ce sont bien sûr les fidèles de la Fraternité Ogboni qui ont pris part il y a environ une semaine, au pèlerinage international de Savè initié par l’empereur mondial des Ogboni, Sa Majesté Owô Lobè. Comme il est de coutume en effet dans cette communauté, les milliers de fidèles réunis à Savè pour subir les différentes phases d’initiation ont répondu à l’appel de l’empereur mondial de la Fraternité aux fins de recevoir de lui, les dernières bénédictions. C’était dimanche dernier au Stade de l’Amitié de Kouhounou.

 A l’occasion, l’esplanade extérieure du Stade était noire de monde. Déjà très tôt le matin, hommes, femmes, enfants, vieux, jeunes, têtes couronnées, dignitaires et autres curieux ont pris d’assaut ce lieu devenu subitement trop exigu pour contenir tous. Mais l’empereur qui s’affairait à des prières préparatoires au Palais impérial n’apparaîtra que dans l’après-midi. Pendant ce temps, grâce à des animations bien nourries, l’immense foule ne s’ennuie pas.

A 14 heures 45 minutes très précises, un véhicule haut de gamme, sous escorte pratiquement présidentielle fait son entrée dans le stade. A bord, l’empereur Owô Lobè, chiquement habillé et qui y descend délicatement après un cérémonial fort simple de salutation. Subitement, la foule devient surexcitée de voir son sauveur atterrir. Comblés de joie, tous se lèvent à l’unisson pour saluer le mystérieux homme qui continue de donner de l’insomnie aux forces du mal selon certains témoignages.

Une pluie d’applaudissements tonne et l’empereur, entouré de ses gardes aussi bien endimanchés prend le chemin qui mène vers son siège. Sous des notes musicales guerrières et à pas impériaux, l’homme surnommé « Docteur des sorciers » s’installe majestueusement. Il ordonne alors l’assistance de s’asseoir. Désormais, le secrétaire général de la Fraternité au plan mondial, le guide Joseph Okoumon a la voie libre pour s’adresser aux milliers de fidèles qui s’impatientaient.

« Vous êtes désormais les dignes témoins des nombreuses actions miraculeuses de l’empereur Owô Lobè. Vous pouvez donc répondre à nos détracteurs qui racontent du n’importe quoi sur cette communauté », a déclaré Joseph Okoumon avant de rappeler aux fidèles les nombreuses sollicitations dont fait actuellement l’objet Sa Majesté Owô Lobè au plan mondial. Et toute suite, la preuve de ces propos a été donnée par la nomination du sieur Chabaca Cocaïne, enseignant chercheur comme Président de la Fraternité Ogboni en Amérique Latine, plus particulièrement en Colombie, son pays d’origine.

 Et c’est une nomination qui enchante bien ce Colombien qui se dit désormais déterminé à travailler une fois retourné au bercail pour asseoir véritablement les bases de la Fraternité. Car selon ses propos, il « s’agit d’un rêve qui vient de s’accomplir ». Il faut rappeler que d’ores et déjà, la Fraternité est solidement représentée en Guinée Equatoriale où l’empereur a séjourné pendant des jours suite à l’invitation expresse à lui adressée par le Président de la République de ce pays en personne. Il faut dire que plusieurs autres nominations ont été également prononcées à l’occasion.

De nouvelles nominations décrétées par la Cour impériale

L’un des temps forts de cette cérémonie rituelle reste la nomination et le couronnement de certaines personnalités de la Fraternité identifiée par la Cour impériale. A l’issue d’un rituel méticuleusement exécuté par les Akpéna (Les maîtres de cérémonie de la Fraternité), les sieurs Charles Dogbo, Bienvenu Sinsin et Edouard Agbo sont désormais couronnés « Owulo » (Rois).

Ils ont reçu l’onction de l’empereur pour exercer sous cette couronne. A l’instar de ces heureux, il en avait également eu d’autres. Ainsi, dames Rosemonde Ahossi, Gisèle Hounsa Nassara et Guèdègbé Zénath sont respectivement nommées porte-parole des « Adjimoula », marraine des « Balogoun » et administratrice des « Balogoun ».

La décharge électrique sur les forces du mal

Il est 17 heures 14 minutes. L’horloge s’arrête. L’instant tant attendu est venu. Il s’agit de la grande prière qui fait suite à celle de Savè. L’empereur se lève et ordonne l’assistance de garder sa position assise. Puis, ça commence ! Telles des gouttes d’eau, des incantations pleuvent. On n’y comprenait rien, mais l’empereur reste convaincu qu’il s’agit là des décharges électriques qu’il déverse sur les forces du mal qui tentaient désespérément de prendre possession des lieux.

Environs 10 minutes se sont écoulées alors. Au bout de ces minutes de grand combat, le visage de l’empereur devient souriant et là il rassure que les forces du mal sont vaincues. Des applaudissements pleuvent encore et encore. Le mystérieux homme peut donc lancer des défis aux sorciers. « Si vous êtes capables de faire quoi que ce soit contre moi et contre mes fidèles, faites-le maintenant. Je vous attends », lance-t-il assurément. Il attendra que ce défi soit relevé, mais personne n’a osé tenter sa puissance. Il ordonne alors son peuple de marcher digne, sans crainte aucune dans « ce monde si méchant ». Car selon lui, les fidèles sont définitivement « vaccinés contre ses forces du mal, notamment les sorciers ». Mais il ajoute une conditi

on. Il s’agit de celle liée au respect scrupuleux des différentes prescriptions de la communauté. La fondamentale, c’est bien celle de ne jamais souhaiter le mal à autrui et de respecter les lois de la nature. Après ceci, les fidèles, derrière l’empereur vont marcher. Et cette marche, elle est bien significative.

« C’est pour remercier les 250 millions d’anges déversés sur le Bénin pendant la période électorale pour préserver le pays de toute catastrophe », a indiqué Sa Majesté Owô Lobè avant d’ajouter que « le départ de ces anges est le rappel d’autres qui se chargeront toujours de protéger le Bénin contre toute sorte de guerre et d’y instaurer définitivement la paix ».

Après une bonne vingtaine de minuites de marche donc, les fidèles sont revenus à leur place pour s’offrir les dernières bénédictions de Sa Majesté qu’il a déversées dans un tonneau d’eau dont chacun des fidèles est allé chercher quelques jets pour en user. Il faut préciser que le prochain pèlerinage de la Fraternité est fixé du 16 au 18 décembre 2011 à Savè.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page