.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cérémonie rituelle de sortie de la nouvelle igname à Savalou:Dadah Tossoh Gbaguidi XIII ordonne au peuple Mahi de consommer les ignames


Vues : 1

Tradition respectée Dimanche dernier à Savalou. La cérémonie rituelle marquant la sortie officielle de l’igname a bien lieu. Comme d’habitude, le peuple mahi s’est fortement mobilisé autour de Sa Majesté, Dadah Tossoh Gbaguidi XIII pour sacrifier à cette tradition. Après les libations et autres rituels exécutés au Palais royal, cadres, ressortissants de Savalou et autres curieux ont pris part à la cérémonie rituelle.

C’était à la devanture du Palais royal de Savalou avec l’assistance des têtes couronnées d’autres localités, et dignitaires de culte religieux. Ce lieu traditionnel grouillait de monde déjà quand à 13 heures 45 minutes, le roi apparaît fait son entrée parmi les siens. A pas majestueux, Dadah Tossoh Gbaguidi s’annonce accompagné des membres de la Cour royale. A l’unisson, toute l’assistance se lève pour l’accueillir.

 Sous des sonorités traditionnelles teintées des honneurs dignes d’un roi, le maître des lieux fait ses civilités à ses hôtes et rejoint son trône. Désormais, l’on s’assure que le rituel tant attendu peut commencer. On était là quand une fine pluie commence. Beaucoup commencent à soupçonner une main invisible, mais d’autres ont tôt fait de mettre tout ceci sous le signe de la bénédiction divine. Cette dernière thèse sera d’ailleurs trop vite adoptée par la plupart des participants à cette cérémonie rituelle du fait qu’à l’annonce du consultant du Fâ accompagné de ses collaborateurs, la pluie a complètement cessé.

Le temps redevient donc beau. Aussitôt cette colère de la nature calmée, toute l’assistance applaudit pour ainsi louer la puissance spirituelle du roi qui aurait agi pour que le temps redevienne clément afin que la cérémonie s’exécute dans les règles de l’art. L’arrivée du consultant du Fâ (Le Boconon) déclenche ainsi les hostilités rituelles. Avec des chansons appropriées à ces genres de cérémonie, les dieux seront alors consultés.

Leur avis est ainsi demandé au sujet de l’autorisation que se prépare à donner Sa Majesté Tossoh Gbaguidi XIII à son peuple pour commencer à consommer l’igname et les autres tubercules. Après environ une heure d’horloge pris pour implorer leur indulgence, les dieux donnent leur avis favorable sur la cérémonie. C’est après ce verdict que la prêtresse du Palais donne à Sa Majesté Dadah Tossoh Gbaguidi, le privilège de goûtter en premier lieu, la nouvelle igname.

Se fondant sur l’avis favorable des dieux donc, le roi autorise son peuple à consommer la nouvelle igname sans aucune crainte. Et pour donner la preuve que le palais autorise son peuple à déguster les ignames, le roi a convié ses hôtes à un déjeuner fait exclusivement de l’igname pilée.

L’Union et le développement préoccupent le roi

Dans son allocution de clôture de la cérémonie, Dadah Tossoh Gbaguidi XIII a rappelé à tous les cadres, fils et filles de Savalou, la nécessité de s’unir. Selon lui, « sans l’union, aucun développement n’est possible ». Et c’est ce qui manque d’ailleurs à Savalou selon ses propos. « Il est temps que nous taisions nos querelles politiciennes pour réellement penser au développement de notre cité à nous tous. », a indiqué le roi avant de rappeler au gouvernement, la nécessité pour lui de doter Savalou des infrastructures adéquates capables d’impulser son développement.

Et la priorité pour l’heure selon Dadah Tossoh Gbaguidi XIII, c’est de pouvoir permettre au peuple de Savalou d’accéder à l’eau potable qui paraît bien rare dans la cité du fait du caractère montagneux de la localité. Et bien conscient de cette situation d’ailleurs, conviera également certains de ses invités de marque à se mettre dans la danse pour que le peuple mahi puisse mieux vivre. Ainsi, après avoir fait de la Représentante Résidente du Fonds des Nations-Unies pour la population (Fnuap), madame Kéita, Reine de Savalou et distingué le représentant du PAM en le faisant Grand dignitaire de la Cour royale, Dadah Tossoh Gbaguidi XIII les sollicite pour œuvrer au rayonnement de cette cité qui devient désormais selon ses dires, leur localité.

Ce sont des démarches d’homme de développement que les personnalités qui se sont succédé à la tribune officielle ont loué. Selon l’ancien Ministre de la communication par exemple, Désiré Adadja, Dadah Tossoh Gbaguidi a su adjoindre à la fête patronale de Savalou, une nouvelle vision qui inévitablement mettra la localité sur l’orbite du développement.

 C’est une vision qu’approuve profondément aussi la Fondation ANJMPB de l’Honorable Sabi Moussa qui a marqué de sa remarquable présence à ce festin local tout en faisant de sa Majesté, l’ambassadeur de la paix au Bénin et dans le monde en reconnaissance des nombreux services qu’il aura rendus à sa nation et à l’Afrique d’une façon générale.

Quand le 15 Août fait grimper les chiffres d’affaires à Savalou

La fête du 15 Août 2011 aura marqué les esprits. Toute la nuit du dimanche au lundi, la ville est particulièrement animée. Pas de place pour les allergiques au bruit. Partout, ça chante, ça danse et se soule. Et dans cette ambiance, les tenanciers de buvette et bars s’en sortent très bien. Quelques buvettes et bars sillonnés dans la nuit du dimanche dernier nous en donnent la preuve. Tellement ces lieux sont noirs de monde qu’aucune place n’est disponible pour les retardataires.

 Les gens sont pratiquement à l’affût pour s’offrir une petite place pour étancher sa soif. Saisissant cette opportunité, les opérateurs GSM n’ont pas raté la fête. Partout dans la ville, chacun des opérateurs GSM multiplient d’ardeur pour offrir le maximum de plaisir à ses abonnés. Des concerts sont ainsi organisés par ci et par là.

Et dans tous ces coins, on y voit un monde fou de spectateurs attirés par les prestations de plusieurs artistes béninois venus conviés pour animer la soirée. Autrement dit, la fête de l’igname à Savalou aura fait grimper les chiffres d’affaires de nos opérateurs économiques.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page