.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lutte contre l’inondation à Cotonou:Les populations de Vossa-Kpodji réclament le Projet de dragage d’eau


Vues : 29

Le Chef du 9ème arrondissement de Cotonou, Robert Gbèffè rassure ses administrés

Par une géante protestation le mercredi 10 août dernier, plus de 90% des habitants de Vossa-Kpoji dans le 9ème arrondissement de Cotonou ont manifesté. A l’origine de ce mécontentement, l’exigence pour la majorité de cette population de voir le projet de dragage d’eau promis à cette franche de la ville de Cotonou devenir une réalité. En présence du Chef d’arrondissement de cette localité, Robert Gbeffè, hommes et femmes ont évoqué les avantages pour eux de rentrer dans les prochains mois en possession de cette infrastructure.

De ce qui ressort des propos du porte-parole des manifestants, une seule situation explique le comportement de la minorité de cette population qui ne partage pas l’avis de la majorité. Selon Bruno Kpadonou, Vossa-Kpodji est composé de deux habitants, les autochtones qui sont faiblement représentés et les acquéreurs qui font la grande partie. Conseiller de quartier, il a rappelé les nombreuses difficultés que traversent les populations de Vossa-Kpodji en saison pluvieuse. Il a d’ailleurs fait savoir les nombreux cas de noyade et de tuerie enregistrés à chaque période d’inondation. « Des gens se sont noyés, électrocutés.

Il y a des parents qui ont quitté le quartier et qui ne peuvent plus revenir pour cette situation de crue qui ne manque jamais de visiter Vossa » a-t-il précisé en sa qualité d’acquéreur de parcelle. Plus déplorable selon en ce moment ou le gouvernement prône l’éducation pour tous, en pleine année scolaire, le chemin de l’école devient un calvaire pour les enfants d’où les parents sont obligés de transférer ces derniers dans d’autres écoles en attendant le retrait des eaux.

Ainsi, ne pouvant rester insensible à ce cri de détresse, la première autorité de cet arrondissement a effectué une descente de sensibilisation ce même jour. A cet effet, Robert Gbèffè a de long en large expliqué aux ‘’protagonistes’’ les avantages de l’installation de ce projet dans la lagune. Rappelant que l’Etat n’a aucun intérêt à rendre la vie difficile à ses citoyens comme le pensent certains, il a précisé que le champ du dragage se fera à plus de 100 mètres de la terre ferme au point même où avec des indicatifs au tour du périmètre, les pêcheurs pourront souvent trouver un passage pour circuler. Il a également rassuré les riverains de ce qu’ils seront dédommagés une fois que les travaux seront entrepris par la société. L’autre point qui n’a pas

échappé à l’attention du Chef d’arrondissement est le problème de manque d’emploi qui trouvera une solution durant la période que prendront les travaux. Il s’agit de l’obligation pour la société d’impliquer les filles et fils de cette localité dans la réalisation de l’infrastructure notamment des magasiniers, maçons, pointeurs, spécialiste en natation et bien d’autres. Au terme de ces propos, Robert Gbèffè qui a été fortement ovationné suite aux nombreuses clarifications qu’il a apportées afin de réveiller les populations de Vossa-Kpodji de leur sommeil.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page