.
.

Le triomphe de la vérité

.

Issa Badarou à propos du programme de vérifications des importations:« Je reste convaincu que le PVI améliorera les recettes de l’Etat »


Vues : 6

L’ancien ministre de l’économie maritime, Issa Badarou

L’ancien ministre de l’économie maritime, Issa Badarou a répondu hier à ses détracteurs. Pris en effet comme celui qui aurait instruit le premier Ministre Irenée Koupaki sur le dossier du Programme de vérifications des importations aujopurs sujet à moult polémiques, l’homme clarifie. Selon ses déclarations sur Golfe Télévision, Issa Badarou a démontré que le dossier a été minutieusement étudié avec le premier avant sa mise en œuvre.

 « C’est un dossier qui relève en grande partie du Ministère de l’économie et des finances », a expliqué l’ancien ministre de l’économie maritime. De toute façon, l’homme ne regrette rien par rapport à ce programme qui de son avis ne fera que faire prospérer l’économie nationale. Très convaincu de ce que l’ancienne méthode de vérifications des importations faisait perdre d’importantes devises pour l’Etat, Issa Badarou rassure que le PVI améliorera sensiblement les recettes de l’Etat.

Car, dur comme fer, il pense bien que des gens faisaient énormément de profit sur le dos de l’Etat sous l’ancienne méthode. Et c’est justement ce qui justifie selon ses dires, les « agitations » de certaines personnes concernées par le dossier. « S’il y a des gens qui mangeaient en eau trouble, c’est normal qu’ils s’agitent », a-t-il laissé entendre. Pour lui, il est aujourd’hui impératif que ce programme soit exécuté contre vents et marrées parce que de son avis, cela n’est que porteur d’un meilleur avenir pour le Bénin. Et pour ceux qui continuent de penser qu’il est actionnaire dans la société Bénin Control SA, Issa Badarou rejette énergiquement cette façon de voir les choses et convie ses détracteurs à arrêter ce qu’il considère comme un pur acharnement contre sa personne.

« Arrêtez cet acharnement contre ma personne », a-t-il ordonné avant de démontrer que l’augmentation des prix des produits de première nécessité notée actuellement sur le marché n’est que de la pure spéculation. Selon ses propos, c’est une spéculation créée à dessein pour saboter le programme qui selon lui empêche certaines personnes de faire des profits sur le dos de l’Etat. Et voyant cette façon de faire comme de l’incivisme, l’homme propose au nom du développement du Bénin, d’éduquer la population pour extirper des esprits ces agissements qui ne feront que retarder le développement de notre pays selon ses dires.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page