.
.

Le triomphe de la vérité

.

Graves menaces sur d’importantes superficies cotonnières dans l’Atacora et la Donga:La colère du ministre Sabaï Katè sauve environs 100 hectares de coton


Vues : 5

En tournée du 02 au 07 août 2011 dans les départements de l’Atacora, de la Donga, de l’Alibori et du Borgou, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Sabaï Katè, à travers des visites dans les exploitations agricoles des diverses localités de ces régions, a pu apprécier la disponibilité effective des intrants. D’importants champs de coton ont eu le salut grâce à ce passage du ministre.

Le ministre Sabaï Katè dans un champ de cotonniers

Constater l’évolution de la campagne agricole dans ces différents départements producteurs de choix de coton et surtout apprécier sur le terrain la disponibilité effective des intrants et principalement du Tihan qui sert aux deux premiers traitements du cotonnier. C’est le motif principal de la tournée du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Sabaï Katè dans les départements de l’Atacora, de la Donga, de l’Alibori et du Borgou. C’est un véritable périple qui a conduit le ministre de l’agriculture dans une vingtaine de localités.

Matéri, Tanguiéta, Natitingou, Kouandé, Copargo, Ouaké, Djougou, Tchaourou, Parakou, Pèrèrè, Ndali, Nikki, Kalalé, Ségbana, Kandi, Banikoara, Kérou, le ministre Sabaï Katè a voulu rompre avec les rapports oraux pour s’enquérir directement des réalités vécues par les producteurs. Et il a pu obtenir une bonne moisson tant les producteurs rencontrés dans sa croisière ont eu l’occasion de se confier à lui. Ces producteurs, à en croire leur plainte au ministre, sont confrontés à l’insuffisance de la pluviométrie avec des poches de sécheresse qui ont soit retardé les semis soit entraîné des re-semis, au manque ou insuffisance du produit Tihan qui crée une situation de menace d’infection du cotonnier.

 A Kouandé et Kérou notamment, le ministre s’en est rendu à l’évidence face de vastes champs cotonniers en proie à une disparition imminente. Et la vive colère du ministre et les menaces de sanctions des agents indélicats y compris les RCPA voire le Directeur Général du CeRPA, a aussitôt porté ses fruits. Ces étendues de cotonniers estimées à environ 100 hectares ont pu ainsi être de justesse sauvées de l’hécatombe. En condamnant l’absence du produit et situant les responsabilités, les producteurs peuvent se réjouir que dès la semaine prochaine, le produit Tihan sera disponible en grande quantité.

Mais au-delà de cet incident, le ministre Sabaï Katè s’est employé durant sa tournée à une approche de motivation des différents acteurs agricoles. En associant à sa tournée les députés à l’assemblée nationale natifs des localités hôtes, des maires et autres élus locaux, les organisations paysannes, les responsables et agents d’encadrement, le ministre a voulu rendre à tous ces acteurs leur place dans un processus de production multidimensionnel.

 Des félicitations à l’endroit des grands producteurs, encouragement pour agents exemplaires, promesse de promotion aux meilleurs agents, le ministre a eu à faire des propositions innovantes à travers une institutionnalisation des prix pour les Directeurs généraux des CeRPA, les Responsables communaux de promotion agricole, les conseillers en production agricole, les agents d’encadrement, les maires, etc. qui se distingueront par des résultats exemplaires.

Médard GANDONOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page