.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réajustement des prix des produits pétroliers selon la ministre du commerce, Madina Séphou:« La hausse du dollar et du baril explique la modification de certains prix »


Vues : 1

A travers une sortie médiatique ce dimanche 07 août 2011, la ministre de l’industrie, du commerce, des petites et moyennes entreprises, Madina Séphou a présenté les raisons qui expliquent la flambée des prix de certains produits pétroliers en ce mois d’août contrairement au mois de juillet où il y a eu une baisse.

A en croire, le numéro 1 du commerce béninois, la raison principale de ce réajustement est liée à la hausse du baril de certains produits pétroliers comme l’essence, le mélange, le gasoil. A cela vient s’ajouter la hausse du dollar dans les échanges commerciaux à travers le monde. Contrairement au prix du pétrole qui est resté à 540 Fcfa le litre, de même que le gaz domestique qui a maintenu son prix de vente à 645 Fcfa le kilogramme, soit trois mille huit cent soixante-dix (3.870) francs CFA la bouteille de 6 kilogrammes et huit mille soixante-cinq (8.065) francs CFA la bouteille de 12,5 kilogrammes, dans les points de vente, le tarif de l’essence, du gasoil, du mélange passent respectivement à 585 Fcfa, 575 Fcfa et 665 Fcfa par le litre.

 En effet, ce réajustement des prix à la pompe est apparu suite à une étude faite par la Commission d’ajustement des prix des produits pétroliers qui s’était réunie à Cotonou le mardi 26 juillet 2011. Mais cette situation ne sera pas le seul sujet abordé dans cette sortie médiatique par la ministre du commerce.

A cet effet, il a été également question de la flambée des prix de certains produits alimentaires. A ce sujet, la ministre Madina Séphou a lié cette situation à la période que travers le monde entier. Il s’agit du jeûne de Ramadan. Elle a précisée que la hausse des prix des articles dans les marchés est un phénomène propre aux commerçants.

« Pour ces produits, le prix n’est pas fixé par le ministère, c’est la loi du marché qui commande » a indiqué la ministre. N’ayant pas assez de monopole sur la fixation des prix des produits alimentaires, la ministre a néanmoins rassuré le peuple de ce que le problème sera stabilisé dans les prochains jours.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page