.
.

Le triomphe de la vérité

.

Arrestation du Président de la Fédération béninoise de football:Comment Anjorin a passé sa première journée en prison (Tout sur le film des visites et attitudes du Président)


Vues : 2

Anjorin Moucharafou quoique relativement relaxe découvre peu à peu la dureté de la vie en prison

Visage relaxe, air relativement peu soucieux, Anjorin vient de se réveiller pour la première fois dans la prison civile de Cotonou où il est incarcéré depuis seulement moins de 24 heures. Vêtu d’une culotte bleue-nuit qui mariait parfaitement en couleur avec son tee shirt rayé de blanc à la poitrine, il n’affiche guère la mine dépaysée.

S’efforce-t-il extérieurement ? Rien n’est moins sûr. Nous sommes Mardi au lendemain de son arrestation. Mais il a déjà sa chambre de prison au niveau supérieur du bloc où le stand de vie des prisonniers n’est relativement pas le même que le commun des détenus. Parmi ses compagnons de cellules, il est aisé d’en dénombrer de très influents dans la vie économique, politique ou culturelle du Bénin. Pour atteindre sa cellule ou y descendre et recevoir ses visites, il devra gravir environ une vingtaine de marches.

 Seul le traditionnel gilet des détenus qu’il arbore fait rappeler le nouveau statut de Anjorin Moucharaf. Mais très tôt, le Président de la Fédération se rendra compte du rythme assez accéléré de la vie au sein de l’enclos carcéral. Bientôt l’heure des visites aux détenus et le nouveau détenu comprendra que sa « nouvelle maison » s’anime plus qu’un marché. Aux youyous des prisonniers se greffent les appels stridents et renouvelés des mégaphones en quête d’un détenu perdu dans la masse. Ce n’est pas du tout le silence du palais privé ou des hôtels de luxe.

Mais dans ce lot de prisonniers qui pullulent ce mardi la cour de la maison carcérale, Anjorin paraît bien particulier. Ses visites sont, pour cette première journée, singulièrement nombreuses. Pour la plupart, le Président de la Fédération les reçoit dans la Cour interne de la prison. Cependant certaines personnes, sans doute quelques privilégiées, sont priées par l’homme à monter sa cellule au niveau supérieur. Vers 17 heures, des signes d’un long séjour se dessinent pour Anjorin.

Parti pour un long séjour ?

Les signes dans le propre alentour familial n’augurent pas d’une remise en liberté imminente pour le Président de la Fédération béninoise de football. Vers 17 heures, Anjorin commence par recevoir des matériels de long séjour et des produits de consommation. Comme un nouveau locataire qui aménage son nouveau local, un groupe de personnes apparemment membres de sa famille débarque avec une cuisinière incorporée gaz Oryx , des cartons de pains de savons, des boîtes de sucres et de laits, des baguettes de pains de blé et quelques autres matériels.

A l’arrivée de ces visiteurs, l’ambiance est à la grande consternation. Dans le lot, un jeune homme s’effondre en larmes sans pouvoir être consolé. Mais Anjorin lui-même n’a pas l’air abattu. Au contraire, il a l’air quelque peu agité, discutant avec différents groupuscules. Il n’a manifestement rien perdu de son sens managérial d’antan.

Il sait tenir les autres prisonniers en haleine, échangeant de façon continue avec les groupes qui se plaisent à l’écouter, contraignant les autres détenus à le doigter dans ses multiples déplacements. Apparemment, il ne s’ennuie pas ! Mais pour combien de temps encore ? Car il ne s’agit que de la première journée d’un puissant Président de Fédération en prison.

Benjamin Sèmèvo

Reviews

  • Total Score 0%



3 thoughts on “Arrestation du Président de la Fédération béninoise de football:Comment Anjorin a passé sa première journée en prison (Tout sur le film des visites et attitudes du Président)

  1. Marcos

    Il est trop tard Mr anjorin car tu aurais dû kitter les choz avant kelles ne te kittent voilla kelles ton kitter sansarriere pensé bon séjour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page