.
.

Le triomphe de la vérité

.

Développement de l’agriculture béninoise:La Sonapra multiplie les actions pour la promotion des filières agricoles


Vues : 17

La Société nationale pour la promotion agricole (Sonapra), à la suite des grandes réformes dans le secteur agricole et particulièrement dans le secteur du coton, a recadré ses nouvelles actions pour le développement du secteur. Sous les commandes de l’actuel Directeur Général de la Sonapra, Bio Gounou Sina, la société a engagé d’importantes actions qui touchent plusieurs filières agricoles et qui recentrent la société dans sa mission originelle de promotion agricole.

Appui à la mise en marché des produits agricoles, présence déterminante au niveau des facteurs de production dans l’agriculture béninoise, appui à la transformation des produits agricoles, engagement dans des projets pourvoyeurs de matières premières et divers partenariats pour la promotion effective des produits agricoles.

La Sonapra a véritablement pris une nouvelle dimension dans son impact sur le développement des filières agricoles au Bénin. En retournant vers la culture intensive de vivriers, elle a su combler les attentes des producteurs, concourant ainsi à l’autosuffisance alimentaire. Aujourd’hui, la SONAPRA est devenue conformément à sa mission mais aussi dans les faits, un organe central de la promotion et du développement des filières agricoles porteuses au Bénin.

En effet depuis l’ amorce des réformes au niveau du secteur agricole par Le Chef de l’Etat le Dr Boni YAYI, entraînant dans le secteur cotonnier la cession de l’outil industriel de la SONAPRA par la création de la SODECO en 2008 puis en 2009, la cession de la branche d’intrants à la CAI et en 2010, la cession du service classement à l’AIC, la Sonapra s’est concentrée sur des mesures et actions pour des filières agricoles utiles au développement de l’économie nationale.

 Cette nouvelle orientation fruit de l’expérience dans le monde rural du Directeur Général Idrissou Bio Gounou SINA, laisse déjà des résultats palpables, appréciés aussi bien des techniciens du monde rural que des producteurs.

Initiatives et anticipation sur le marché

Campagne 2009-2010. Alors qu’une production record de maïs s’annonçait, la Sonapra appuyée par le secteur privé, a pris très tôt les mesures pour éviter le pourrissement des récoltes dans les champs et a assuré la commercialisation de plus de 22.500 tonnes. Elle a également appuyé les riziculteurs, principalement des 12.500 jeunes qu’elle a installés dans des fermes agro-pastorales.

Cette opération de commercialisation de maïs et de riz paddy ainsi que la mise en place gratuite des semences réconfortent davantage les paysans producteurs qui ne cessent de saluer la clairvoyance du Gouvernement.

Meilleur encadrement

L’encadrement des producteurs de vivriers est devenu désormais effectif. Autrefois abandonnés à eux-mêmes, ces producteurs sont aujourd’hui approvisionnés en engrais spécifiques sur vivriers à prix subventionné. En outre, la Sonapra a acquis et mis gracieusement à leur disposition des semences améliorées de maïs et de riz.

Par ailleurs, l’acquisition et la mise en place des semences ainsi que des équipements et matériels tels que les motopompes, bottes, râteaux, arrosoirs, brouettes au profit des groupements de femmes et de jeunes maraîchers sur toute l’étendue du pays, illustrent éloquemment cette vision d’appui aux producteurs mais surtout de la diversification des produits agricoles.

Impulsion d’activités nouvelles

Avec l’acquisition par le Gouvernement de deux rizeries installées à Glazoué et à Malanville, la SONAPRA en assure l’exploitation transitoire. A terme, cela devra permettre de réunir tous les paramètres nécessaires à l’élaboration du cahier des charges pour leur mise en concession. C’est une mission qui s’inscrit dans la droite ligne de son rôle d’impulsion d’activités nouvelles dans le domaine des filières agricoles. Dans cette même perspective, d’autres unités de transformation des agrumes, de la mangue, de la tomate, de l’anacarde et autres ont été acquises.

Mais la Sonapra ne se limite pas dans sa politique au seul accompagnement des producteurs. Elle exécute des projets novateurs et s’ouvrent à d’autres partenaires pour une promotion agricole plus porteuse pour l’économie nationale et la masse paysanne.

Des projets et des partenariats

Actuellement, la SONAPRA conduit deux projets pourvoyeurs de matières premières. Ce sont le PSIJA qui vise l’installation de 20.000 jeunes entrepreneurs agricoles. A ce niveau, dès la première année en 2009, 12.500 jeunes ont été installés et ont produit 10.800 tonnes de riz paddy et 11.000 tonnes de maïs. Puis le Programme National de Promotion des Filières Agricoles (PNPFA), axé sur les cultures maraîchères et la volaille.

Par ailleurs, la SONAPRA s’ouvre à beaucoup de partenaires en vue de la promotion de filières opportunes. Et les résultats sont déjà palpables. C’est le cas avec AGROTECHNIC pour la production et la commercialisation de la farine enrichie à base du maïs produit au Bénin. Ce produit est déjà disponible sur le marché notamment dans les pharmacies.

 La SONAPRA est également en partenariat avec MAVIGA, une société installée en Suisse pour la relance de la filière sésame, FILTISAC installée en Cote d’Ivoire pour les plantes à fibres végétales (jute, kénaf, roselle, Uréna : JKRU). Dans l’agro industrie un partenariat est annoncé bientôt avec APT pour la transformation de l’arachide en pâte, huile, chocolatine et du goussi en huile.

La Sonapra sous le commandement du DG Idrissou Bio Gounou SINA et ses collaborateurs a ainsi pris le pari de recadrer la société dans ses missions réelles afin de mieux répondre aux sollicitations pour l’autosuffisance alimentaire au Bénin.

Benjamin Sèmèvo

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Développement de l’agriculture béninoise:La Sonapra multiplie les actions pour la promotion des filières agricoles

  1. ce sont des éffort louable qui ont bésoin d'être intensifié dans toutes les régionns du Bénin Nourir un homme c'est le garder en vie

    merci pr vtre détermination au service de la nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page