.
.

Le triomphe de la vérité

.

Attribution du marché de vitres teintées à Graco-Security:Boni Yayi désavoue Fagnon et abroge l’arrêté


Vues : 2

L’ancien ministre des transports, Nicaise Fagnon

Depuis hier mardi 12 juillet 2011, l’arrêté de l’ancien ministre des Transports Nicaise Fagnon attribuant le marché de vitres teintées à la société Graco-Security n’est plus valable. Le Chef de l’Etat Boni Yayi a purement et simplement décidé d’abroger ledit arrêté et de retirer les activités liées aux vitres teintées des véhicules à la société Graco-Security.

 Cette décision fait suite aux informations parvenues au Chef de l’Etat, faisant état de graves irrégularités dans l’attribution dudit marché à la société GRACO-SECURITY par l’ancien ministre Nicaise Fagnon actuellement élu député au titre de la majorité présidentielle à la 6ème législature. Désormais donc, la teinture et tatouages des vitres entrant dans la politique de sécurisation des biens et des personnes en République du Bénin, sont transférés provisoirement à la Direction générale des transports terrestres. Le chef de l’Etat Boni Yayi a par ailleurs saisi le nouveau ministre des transports d’ouvrir ce marché à concurrence par appel d’offres.

En effet, il est à rappeler que de nombreuses irrégularités ont entouré non seulement l’attribution du marché de vitres teintées mais aussi la constitution de la société Graco-security sarl de Boniface Akin, Graphiste et Gérant. Il était révélé par la presse en son temps, des vices de formes, d’abus de pouvoir d’autorités politiques et administratives ainsi que des personnes fictives placées dans la constitution des parts sociales de cette société.

 Une société qui par ailleurs s’est constituée à la va-vite dans le seul but de gagner le marché des vitres teintées de véhicules en ce moment objet d’un arrêté interministériel portant réglementation des Vitres teintées et des vitres opaques des véhicules automobiles en république du Bénin.

Selon des sources favorables au président de la République, cette abrogation de l’arrêté de Nicaise Fagnon entre dans le cadre de sa politique de bonne gouvernance pour une refondation de la République.

Benjamin Sèmèvo

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page