.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réunion de haut niveau sur le Sida à New-York:Le ministre Arifari-Bako accueilli triomphalement aux Nations Unies (Le représentant de Boni Yayi a exprimé les attentes du Bénin à la communauté internationale pour une lutte efficace contre le Sida)


Vues : 1

Depuis le mercredi 08 juin 2011, plus de 3000 personnes dont une trentaine de chefs d’État et de gouvernements issues du monde entier sont réunies au siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à New York à l’occasion de la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le Sida. Présent à cette session, le Bénin, par la voix de son Chef de la diplomatie, Nassirou Arifari-Bako, a partagé ses efforts dans le cadre de la lutte contre le Sida et ses attentes vis-à-vis de la communauté internationale.

Le ministre de tous les défis, Nassirou Arifari-Bako

Trente ans après l’apparition de l’épidémie de sida et 10 ans depuis la session historique de l’Assemblée générale consacrée au VIH / sida, le monde se réunit pour examiner les progrès accomplis et définir les futures orientations de la riposte mondiale au sida. Cet événement, qui se déroule du 8 au 10 juin, offre l’occasion de dresser le bilan des progrès accomplis et des défis relevés au cours des 30 dernières années et de façonner l’avenir de la riposte au sida.

Représenté à cette importante assise par une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères, Nassirou Arifari-Bako, le Bénin prend une part active aux réflexions à travers les séances plénières officielles, cinq tables rondes et autres manifestations parallèles organisées à cet effet.

 Ainsi, le représentant du Chef de l’Etat à cette rencontre de haut niveau a délivré le message du Bénin à la tribune des Nations-Unies pour exposer les acquis de la lutte au Bénin, les difficultés pour obtenir des résultats plus importants et l’appel du Bénin en direction de la communauté internationale pour parvenir à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement à l’échéance de 2015.

Dans ses propos à l’occasion, le Chef de la diplomatie béninoise a ainsi dressé le constat que « Le Bénin fait face à une épidémie généralisée quoique à faible prévalence. Le nombre de personnes (adultes et enfants) infectées par le VIH est estimé à 60.914 en 2010. La prévalence est estimée à 2% avec une différence significative entre le milieu urbain (2,2%) et le milieu rural (1,3%) ».

Mais, pour palier cette situation, fera t-il observer, « les gouvernements successifs du Bénin ont, dès la découverte du premier cas d’infection au VIH en 1985, inscrit la lutte contre le SIDA dans les politiques, stratégies et programmes de développement ». Ainsi, plusieurs initiatives ont vu le jour tels que la mise en place de l’initiative béninoise d’accès aux antirétroviraux en 2002, la création d’une ligne budgétaire au niveau de tous les ministères, la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’élimination de la transmission mère-enfant dans le cadre plus global de la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile…

Exprimant à l’occasion la gratitude du Bénin à la communauté internationale pour son appui constant à la lutte contre cette pandémie au Bénin, Nassirou Arifari-Bako exhorte la communauté internationale à poursuivre son soutien afin que « les résultats attendus à l’horizon 2015, quant à l’accès universel, soient effectivement atteints ».

Notons qu’au terme de cette assise ce jour, vendredi 10 juin 2011, les États Membres de l’ONU devraient adopter une déclaration pour orienter les ripostes au VIH des pays au cours des cinq prochaines années.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page