.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pour une Réussite de la refondation du nouveau régime de Yayi 2:Le Frap réclame une trêve sociale Yayi doit poursuivre l’ouverture au-delà de la RB


Vues : 13

Le Front républicain pour une alternative du peuple (Frap) membre de la majorité présidentielle a affirmé à travers une déclaration effectuée par son Représentant Hubert Ballè, son soutien à l’élection du Chef de l’Etat Boni Yayi ainsi que la nécessité d’un climat social apaisé pour mieux amorcer la refondation de la Nation annoncée par celui-ci.

Le représentant du Frap, Hubert Ballè

Le Frap se positionne d’entrée de jeu dans le rôle d’adjuvant pour le Chef de l’Etat Boni Yayi pour ce second mandat amorcé au terme des élections présidentielles de 13 mars 2011. Dans une déclaration, ce parti sollicite des travailleurs ainsi que des organisations syndicales, une trêve sociale en début de quinquennat pour le nouveau régime de Boni Yayi.

Pour le Porte-parole Hubert Ballè, ce répit est nécessaire pour permettre au nouveau régime d’asseoir les réformes indispensables à la « refondation ». En d’autres termes, le Frap appelle les travailleurs à accorder une nouvelle confiance au gouvernement, dans un contexte de crise sociale latente, où tous les secteurs de l’administration sont potentiellement en proies à des mouvements de débrayages imminents.

Cette confiance, le Frap croit que les actes du Chef de l’Etat Boni Yayi aux débuts de son nouveau mandat en offrent suffisamment de garantie. Pour le front, la formation du dernier gouvernement est une preuve du respect des engagements pris par le Chef de l’Etat notamment à travers la promesse de 30% de femmes dans son équipe gouvernementale, la prise en compte de l’équilibre régional et la promotion de la compétence…

Par ailleurs, cette déclaration du Frap aux lendemains des élections législatives vient resserrer les liens de la majorité présidentielle. Car au cours desdites législatives, l’on a pu soupçonner à bon droit un clash entre ce parti politique dont la liste à ce scrutin a été invalidée. Ce message vient définitivement dissiper les couacs dans les relations entre la liste Fcbe soutenue par le Chef de l’Etat et le Frap et tend à réinstaurer un nouveau climat de cohabitation dans la famille présidentielle.

Benjamin Sèmèvo

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page