.
.

Le triomphe de la vérité

.

Ministère de l’Analyse économique, du développement et de la prospective:Pascal Koupaki transmet le flambeau de la performance à Marcel de Souza


Vues : 1

Depuis le samedi 01er juin 2011, le Ministère de l’Analyse économique, du développement et de la prospective a un nouveau locataire. En présence de nombreux invités, parents et personnalités, le Ministre d’Etat chargé du développement et de la prospective sortant, Pascal Irénée Koupaki a cédé le témoin à son successeur Marcel de Souza. La cérémonie de passation de services s’est déroulée dans l’enceinte du ministère à Cotonou.

Marcel de Souza et Pascal Koupaki

Un nouveau virage est amorcé au Ministère de l’analyse économique, du développement et de la prospective. Ainsi, après cinq années de bons et loyaux services à la tête de ce département ministériel chargé de concevoir la politique de développement du pays, l’ancien ministre d’Etat, chargé du développement, désormais promu premier ministre dans le premier gouvernement de Yayi Boni II, passe le témoin à son successeur.

 Dans ses propos à l’occasion, le secrétaire général du ministère n’a pas tari d’éloges sur les qualités du ministre sortant. Pour lui en effet, le ministre d’Etat, chargé du développement sortant a contribué, par sa rigueur, sa compétence et ses multiples qualités manager, à façonner ce ministère dont il a eu la charge tout au long du premier quinquennat du Chef de l’Etat.

En outre, il a assuré le nouveau locataire du ministère de l’engagement du personnel à ses côtés pour mener à bien ses actions. Après ses mots de gratitude à l’endroit du Chef de l’Etat pour la confiance dont il a fait l’objet dès le 08 avril 2006 pour conduire aux destinées de ce département ministériel, Pascal Irénée Koupaki fera observer que « La responsabilité du Ministère chargé du Développement dans la définition et la conduite du processus de développement est majeure ».

C’est pourquoi, il importe pour le nouveau Premier Ministre chargé de la Coordination de l’Action Gouvernementale, de l’Evaluation des Politiques Publiques, du Programme de Dénationalisation et du Dialogue Social de « renforcer et d’améliorer la qualité de la gouvernance et la construction progressive des bases d’une administration publique de développement ».

 Aussi, exhorte-t-il le personnel à « persévérer dans l’effort et l’honnêteté intellectuelle » afin de relever les nombreux défis auxquels se trouve confronté le pays. Promu ministre de l’analyse économique, du développement et de la prospective à l’issue de la formation du premier gouvernement de l’ère de la Refondation le 28 mai dernier, Marcel de Souza s’est évertué dans son allocution de prise de fonction à rendre un vibrant hommage à son prédécesseur, Pascal Irénée Koupaki dont l’action a été, selon lui remarquable.

Prenant l’engagement de poursuivre sur cette même lancée, Marcel de Souza a invité le personnel à une synergie d’actions en vue de mettre ce ministère stratégique au cœur du développement du Bénin.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page