.
.

Le triomphe de la vérité

.

Présence de la Renaissance du Bénin dans l’équipe gouvernementale:Le ministre Blaise Ahanhanzo salue le leadership de Léhady Soglo


Vues : 2

Léhady Soglo, le Président de la RB

« C’est ici et aussi l’occasion de remercier Monsieur Léhady Vinagnon Soglo, le Président de la RB, pour avoir proposé mon nom à Monsieur le Président de la République en vue de ma nomination dans son gouvernement. C’est à mon égard, une marque d’estime et de confiance donc il est juste que je le remercie ce jour car il aurait pu se proposer lui-même ou porter son choix sur d’autres cadres de notre parti ».

C’est par ces mots que le nouveau ministre de l’Environnement, de l’Habitat et de l’Urbanisme, Blaise Ahanhanzo-Glèlè s’est acquitté de son devoir de gratitude envers le président de son parti, la RB. Rappelant à l’occasion de la passation de service avec ses prédécesseurs au cours de la journée d’hier, mardi 31 mai 2011, le ministre Blaise Ahanhanzo-Glèlè a justifié sa présence au sein du premier gouvernement de Boni Yayi comme le témoignage de l’adhésion du parti des Houézèhouè à la volonté exprimée dans l’adresse à la nation du Chef de l’Etat le 13 mai 2011, d’amorcer des réformes dans la conduite des affaires de notre pays à travers une politique d’ouverture et de dialogue.

Cette clarification du nouveau ministre de la Renaissance du Bénin vient couper cours aux multiples conjectures sur les réels soutiens du maire d’Abomey à son entrée dans le gouvernement. Ainsi, il vient de dissiper les allégations tendant à opposer le nouveau ministre à son Président de parti Léhady Soglo et à présenter les deux comme des concurrents à ce poste ministériel.

Wandji A

Allocution du ministre Blaise Ahanhanzo-Glèlè

Monsieur le Ministre de ………………………, cher frère et ami

Monsieur le Directeur de Cabinet,

Monsieur le Secrétaire Général du Ministère

Mesdames et messieurs les conseillers techniques

Mesdames et messieurs les membres du Cabinet,

Mesdames et Messieurs les Directeurs centraux,

Messieurs les Directeurs Généraux des Sociétés et Offices sous tutelle

Mesdames et Messieurs les membres du personnel du Ministère de……….

Honorables Invités,

Mesdames et messieurs.

En ce jour qui consacre la cérémonie de passation de service entre mon frère et ami, Monsieur, Ministre de ……, et moi-même, c’est avec un grand plaisir que j’ai l’honneur de prendre la parole devant cette auguste assemblée pour rendre grâce tout d’abord au Tout-puissant qui a permis la réalisation d’un tel événement, témoigner ma gratitude à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, le Dr Boni YAYI, lequel vient de porter son choix sur ma personne en me nommant dans les hautes fonctions de Ministre de l’Environnement, de l’Habitat et de l’Urbanisme de notre pays.

Bien entendu il s’agit là d’une concrétisation de la volonté exprimée le 13 mai 2011 dans son adresse à la nation, d’amorcer des réformes dans la conduite des affaires de notre pays à travers une politique d’ouverture et de dialogue à laquelle mon parti, la Renaissance du Bénin, souscrit parfaitement.

C’est ici et aussi l’occasion de remercier Monsieur Léhady Vinagnon SOGLO, le Président de la RB, pour avoir proposé mon nom à Monsieur le Président de la République en vue de ma nomination dans son gouvernement. C’est à mon égard, une marque d’estime et de confiance dont il est juste que je le remercie ce jour car il aurait pu se proposer lui-même ou porter son choix sur d’autres cadres de notre parti.

Je mesure à sa juste valeur l’immensité des tâches difficiles mais exaltantes qui m’attendent. C’est pourquoi, je prie encore le Très Haut qu’il me donne la force nécessaire pour mériter cette confiance dont je viens d’être investi par le Premier Magistrat de la nation, persuadé comme Peter Drucker que « le titre et le rang ne confèrent ni privilège ni pouvoir. Il impose des responsabilités».

Mesdames et messieurs, honorables invités

La construction du Bénin tient hautement à cœur au docteur BONI YAYI. Bien entendu, cela ne serait une réalité partagée que si nous travaillons réellement à l’accompagner avec dynamisme, amour et passion car comme le dit Hegel « rien de grand ne s’est fait sans passion ». Eh bien, c’est avec cette passion de servir le Benin que je saisis cette opportunité que m’offre le chef de l’Etat de travailler à ses côtés.

De nos jours le développement d’un pays est une chaîne dont tous les maillons sont importants, notamment celui de l’environnement (et ou de l’urbanisme). Au Bénin, les défis à relever dans ce secteur concernent l’aggravation de la pollution atmosphérique et la dégradation de nos côtes, les menaces sur la biodiversité, l’avancée de la désertification et la dégradation des sols avec des conséquences désastreuses sur la production agricole et animale, la diminution des ressources halieutiques de nos cours d’eau, la raréfaction du bois, ect…

Mesdames et Messieurs, Honorables Invités,

La tâche, je n’en doute pas, sera ardue et c’est pour cela, que je voudrais à ce stade de mon intervention, m’adresser à ma nouvelle famille professionnelle.

Chers collaborateurs du Ministère de l’Environnement (et ou de l’urbanisme),

C’est pour moi un honneur et un privilège de vous rejoindre et de servir dans cet important ministère dont l’efficacité, conditionne le développement de notre pays. Par notre travail réussi, la vie et le cadre de vie des béninoises et béninois seront préservés.

Ce rôle essentiel et l’atteinte des objectifs que nous fixe le Président de la République, requièrent l’engagement personnel et résolu de chacune et de chacun d’entre vous. Ces objectifs seront atteints : si nous travaillons en équipe soudée, avec rigueur et professionnalisme ;

si nous épousons les meilleures pratiques de gestion notamment la gestion axée sur les résultats ;

si nous privilégions l’intérêt général ;

et si nous acceptons de consentir quelques sacrifices au regard de notre responsabilité collective.

Bien entendu, je compte entretenir avec vous des relations empreintes de confiance et de respect mutuels, assises sur un dialogue permanent devant préserver l’intérêt des différentes parties.

A ces fins, je vous suggère de vous approprier comme moi, cette citation forte de sens d’Albert Einstein qui disait : « N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès mais essayez de devenir un homme qui a de la valeur ». Monsieur le Ministre(ou Messieurs les ministres), Honorables Invités, Mesdames et Messieurs, Avant de conclure, je voudrais ici rendre un hommage appuyé à mes prédécesseurs, vous-même, Monsieur le Ministre de l’Environnement (et ou de l’urbanisme) qui avez travaillé d’arrache pied à la tête de ce ministère durant plusieurs mois.

Mesdames et Messieurs,

Rien de grand ne se construit sans difficulté et comme l’a écrit le philosophe danois Seren Kierkegaard « Ce n’est pas le chemin qui est difficile, c’est le difficile qui est le chemin »

Empruntons donc le nôtre avec abnégation, détermination et courage.

Je vous remercie.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page