.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entrée en fonction du nouveau ministre de l’économie et des finances:Adidjatou Mathys annonce une ère de résultats économiques probants


Le nouveau ministre de l’économie et des finances (Mef), Adidjatou Mathys a pris fonction hier, mardi 31 mai 2011. La cérémonie de passation de service qui s’est déroulée dans l’enceinte du Ministère a mobilisé une foule compacte de parents, de travailleurs, d’amis et de personnalités.

Les ministres Adidjatou Mathys entrant et Idriss L. Daouda sortant

La première femme à conduire les destinées du Ministère de l’économie et des finances du Bénin est désormais investie de la plénitude de ses attributs. Ainsi, après le décret de sa nomination dans le premier gouvernement de l’ère de la refondation, Adidjatou Mathys a reçu des mains de son prédécesseur, Idriss L. Daouda les attributs de sa charge.

Ouvrant à l’occasion le bal des allocutions, la secrétaire générale du Ministère, Mme Christine Eyibiyi a fait part de la joie du personnel en général et des femmes en particulier de voir, pour la première fois, une des leurs promues à la tête de ce département névralgique pour le développement du pays.

Elle a à cet effet exprimé la gratitude du personnel à l’endroit du Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi. Pour sa part, le Secrétaire général de la Fédération des syndicats des travailleurs des finances (Fesyntra-Finances), porte-parole des travailleurs du ministère à l’occasion, Laurent Mètognon a salué l’œuvre du ministre sortant au cours de son passage à la tête du ministère.

«Vous avez accompli honorablement votre mission », se réjouira t-il en saluant l’esprit d’ouverture et le sens d’écoute du ministre Idriss Daouda dont l’une des principales réalisations aura été, selon ses propos, l’indexation du salaire des travailleurs du ministère des finances de 25%. Il a en outre invité le nouveau ministre à « démontrer que les femmes savent mieux gérer que les hommes, favoriser une utilisation rationnelle du personnel à travers la disposition des agents suivant leur profil… ».

Après s’être félicité de la confiance du Chef de l’Etat à travers sa nomination en juin 2008 et du soutien constant de ses collaborateurs dans l’accomplissement de ses charges, Idriss L. Daouda a rappelé que la conjoncture internationale défavorable, marquée par de sévères crises économique, financière et alimentaire, n’a pas freiné sa détermination à relever le défi de rendre l’économie béninoise viable.

Aussi, s’est-il investi à limiter les recours aux ordres de paiement (OP), redonner confiance aux partenaires financiers du Bénin, rééquilibrer les finances publiques, accélérer les reformes et maîtriser la masse salariale pour favoriser la croissance économique.

Pour sa part, après avoir salué les efforts de son prédécesseur, la nouvelle ministre de l’économie et des finances a pris l’engagement, avec le soutien de ses collaborateurs, « d’asseoir un cadre macro-économique stable, inverser la tendance baissière des recettes de l’Etat, poursuivre l’œuvre d’assainissement des finances publiques, poursuivre les reformes engagées dans le cadre de la bonne gouvernance… »

Dans cette perspective, Adidjatou Mathys invite à la mobilisation de tous en vue de porter haut l’étendard du ministère de l’économie et des finances.

Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page