.
.

Le triomphe de la vérité

.

Descente à Vakon sur les installations d’une entreprise de production halieutique:Bio Tchané appelle à la mobilisation générale pour sortir l’entreprise Royal Fish Bénin des oubliettes


Vues : 12

Bio Tchané au milieu s’informe de l’état de focntionnement de l’entreprise

L’ex patron de la Boad, candidat aux dernières présidentielles du Bénin, le président Abdoulaye Bio Tchané affectueusement appelé ABT est descendu hier jeudi 26 mai 2011à Vakon dans la commune d’Apro-Missérété sur les installations de Royal Fish Bénin. Objectif, s’imprégner des difficultés de cette unité de production à grandes échelles de poissons située dans le département de l’Ouémé et apporter sa contribution à ce projet emblématique de genre unique dans la sous région.

Située au cœur de l’Arrondissement de Vakon,commune d’Apro-Missérété, à la lisière d’un bafon, Royal Fish Bénin, est l’une des unités de productions halieutiques à grande échelle de la sous région. Installée il y a seulement 3ans, cette entreprise de production à grandes échelles de Clarias et autres espèces de poissons est l’une des industries les plus modernes que le bénin dispose.

Avec sa capacité de production de 2,5 tonnes de poissons, Royal Fish Bénin apparait comme une industrie qui bénéficie des technologies les plus pointues. Mais curieusement, cette unité de production qui apporte une contribution pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire est mal connue.

C’est pour apporter son soutien à cet unité, seule gage d’un développement économique et sociale que le président Abdoulaye Bio Tchané s’est rendu en personne sur les installations de ce site qui semble être oublié. A sa descente sur les installations de cette entreprise de production halieutique, le président ABT a effectué une visite guidée dans chacun des compartiments de Royal Fish Bénin.

De la salle de production des alevins en passant par les grands bassins d’élevages via bassins d’extensions en cours de réalisation, le président ABT et sa suite ont eu droit à des exposés sur le fonctionnement desdites unités. Des explications apportées par la chargée de production de Royal Fish Bénin, Mme Osmane Kounouho, il ressort que cette entreprise rencontre d’énormes difficultés dont notamment les difficultés liées à l’eau potable, à l’énergie électricité.

Selon le promoteur de Royal Fish Bénin, le Pdg Serge Dandjinou, un béninois de la diaspora, cette entreprise située à un kilomètre de la capitale Porto-Novo du Bénin n’est pas électrifiée. L’eau potable se fait désirer encore, ce qui oblique à un recours aux forages et aux groupes électrogènes.

Tous ces problèmes constituent des facteurs qui handicapent dangereusement la survie de Royal Fish dont les capacités réelles industrielles de productions sont en dessous de la rentabilité. Très touché par les difficultés qui entravent la promotion de cette unité industrielle, le président ABT a lancé un appel au gouvernement, aux banques, aux institutions de financement des pme qui doivent tous se mobiliser pour appuyer Royal Fish.

 Selon le président démissionnaire de la Boad, le développement économique et social du Bénin passe par la prospérité des industries du genre. Car c’est de là que viennent les préoccupations des béninois, selon Bio Tchané S’agissant des réelles motivations de sa démarche, ABT affirme qu’il s’agit d’un projet dont il a entendu parler depuis quelques années. Aussi, a-t-il ajouté que c’est un projet emblématique au vu du constat fait lors de cette descente.

 Pour le président ABT, c’est la seule industrie de production halieutique que dispose le Bénin vu la qualité des infrastructures. « Visiter ces genres de projet ramène à la réalité du pays… » A-t-il ajouté pour conclure. S’agissant des besoins additionnels de cette industrie, le président ABT a lancé un appel à tous les partenaires techniques et financiers.

Gérard AGOGNON

Reviews

  • Total Score 0%



2 thoughts on “Descente à Vakon sur les installations d’une entreprise de production halieutique:Bio Tchané appelle à la mobilisation générale pour sortir l’entreprise Royal Fish Bénin des oubliettes

  1. AIVO Jean de Dieu

    Nous avouons ici très franchement que cette descente de ABT est très salutaire car il n’y a pas mieux à faire pour encourager et rehausser l’image d’une entreprise qui juste a besoin d’une action aussi simple pour retrouver ses lettres de noblesse.
    nous encourageons donc ABT à aller sur cette lancée qui pourra lui être très bénéfique.

  2. Kon'tih

    7 ce genre dentrepriz kil fo soutenir k èl apporte de la valeur ajouté é donc ne fè pa de limpor expor coe dotr société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page