.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sévérine Lawson, Présidente de la commission de suivie du dossier Icc-Services et consorts:« Nous sommes rentrés dans le dernier virage pour dédommager les victimes de Icc-Services »


Vues : 2

Le dédommagement des spoliés dans l’affaire ICC-Services et consorts ne va plus durer. C’est du moins le message que la Présidente de la commission de suivie de ce dossier a rendu publique ce week-end. En effet, c’est à l’issue d’une rencontre périodique que la commission tient avec le Chef de l’Etat, que cette assurance a été donnée.

Consciente de ce que c’est une sortie médiatique de plus dans le dénouement de cette ‘’crise financière’’, Sévérine Lawson a estimé qu’il ne s’agit pas d’un apaisement de plus, mais plutôt d’un avant dernier point sur la gestion de ce dossier, ce qui favorisera le soulagement dans un délai proche des spoliés.

« Nous sommes rentrés dans le dernier virage » a-t-elle déclaré à la sortie de cette rencontre d’échanges avec le Président de la République. Rappelant la réaction du premier magistrat suite au dernier point qui lui a été fait sur la structure Icc-Services, où il a déploré la lenteur de la justice dans le dénouement de ce dossier qui a trop perduré, madame Sévérine Lawson a dit avoir informé le Chef de l’Etat qu’à ce jour, toutes les ordonnances concernant les ventes des véhicules et autres ont été prises, aussi bien l’ordonnance concernant le dégel des comptes.

 A en croire la Présidente, l’autorisation du juge serait déjà donnée pour permettre aux responsables de Icc d’accéder à leurs ordinateurs parce que le comité de suivie à l’issue du recensement qui a été fait en 2010, détient une liste.

Le dernier acte qui va déclencher le remboursement

« Qui va lentement va sûrement » dit un adage populaire. Et pour parvenir à l’assurance que toutes les réalisations des dirigeants de Icc-Services sont maitrisées et peuvent contribuer d’une manière ou d’une autre au dédommagement de ses victimes, la commission de suivie multiplie ses actions.

Ainsi après la maîtrise des fonds restant sur les comptes de la structure évaluée à environs, 450.000.000 fcfa, et les biens (véhicules) saisis, le commissaire en charge du dossier et les experts sont à pied d’œuvre afin que les maisons et immeubles de ces responsables saisis, soient également maîtrisés au total.

« Il restera un dernier point qui est celui des maisons qui ont été saisies » a affirmé la présidente de la commission. Pour elle, il a plus d’inquiétude à se faire car se disant consciente que dans la réalisation des maisons que la commission peut avoir le maximum de fonds qui permettra de dédommager les victimes de Icc-Services.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page