.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réaction suite aux propositions du candidat de l’UN pour le secteur agricole: L’ancien Ministre Dossouhoui salue la vision prospective de Me Houngbédji


Vues : 0

L’ancien Ministre de l’agriculture de Boni Yayi, Dossouhoui à travers une prompte déclaration apprécie en spécialiste, les propositions de Adrien Houngbédji, contenues dans son programme de gouvernance et rendues publiques le samedi 18 décembre 2010 lors de son investiture officielle entant que candidat de l’Union fait la Nation. Pour le ministre, la vision de Houngbédji pour le secteur agricole  constitue des mesures révolutionnaires.

 Déclaration

Le Benin surprend et surprendra toujours. Un homme d’Etat de l’opposition dans les perspectives des échéances électorales à venir dévoile une vision prospective de la chose connue des spécialistes depuis toujours mais que les politiques n’osent pas affronter. Qui peut douter que les inondations ont détruit nos champs, notre cheptel en partie? La disponibilité alimentaire apparente d’aujourd’hui sera de courte durée. Parce que premièrement, les stocks nationaux de sécurité alimentaire constitués par l’ONASA et la SONAPRA ont permis d’apporter un appui aux pays du sahel éprouvés.  Deuxièmement, ces pays ont besoin de reconstituer leur stock stratégique de sécurité alimentaire par des ponctions sur la disponibilité des produits vivriers des pays côtiers

Troisièmement, les inondations ont également frappé les grands pays producteurs de riz, ce qui fait que les exportations vers l’Afrique pourraient être affectées. Quatrièmement, les pays d’Asie centrale et d’Europe de l’Est ont connu une grave sécheresse qui va affecter la production de blé. Il s’ensuit alors que les produits à base de blé comme le pain, les pattes alimentaires connaîtront absolument un renchérissement de prix. Déjà à partir du mois d’avril, une tension sur les prix des produits vivriers sera observée. Gouverner c’est prévoir. C’est pourquoi dans une logique d’anticipation, le candidat de l’UN a bien raison, premièrement, d’avertir nos populations afin qu’elles prennent des mesures internes à chaque ménage, à chaque localité, de sécurisation et de gestion des biens alimentaires. Deuxièmement, de prévoir des mesures d’urgence pour garantir à nos populations surtout les plus vulnérables, un accès à l’alimentation. Dans cet ordre, en plus de tout ce qui pourrait être fait pour une assistance alimentaire directe, il urge de prendre les dispositions idoines  pour développer des spéculations à cycles courts pour permettre de réduire la période de soudure.

Troisièmement, l’Etat doit s’attaquer aux mesures visant à accroître la productivité en jouant sur l’accès physique et économique aux facteurs de production. Et c’est cela le caractère révolutionnaire de l’initiative du candidat de l’UN. Il ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Il a soutenu la nécessité de son gouvernement de promouvoir les transformations agroalimentaires par le développement des chaînes de valeurs.

Enfin il met un point d’honneur sur son approche pragmatique de la modernisation de l’agriculture à travers la maîtrise d’eau, la mécanisation raisonnée, le développement des infrastructures de stockage, la promotion de l’information sur le marché et le développement du commerce agricole régional.

Le candidat de l’UN a le mérite de développer à travers l’agriculture urbaine et périurbaine des stratégies novatrices de sécurité alimentaire et nutritionnelle (Aides directes aux maraîchers et aux petits éleveurs).

Il n’a pas manqué en bon juriste de prévoir un cadre institutionnel et des lois qui codifient l’activité agricole dans le court, moyen et long terme qui va rassurer le secteur privé productif.

Au regard de tout, la moindre exclamation que le spécialiste de l’agriculture que je suis peut avoir est que Me Adrien HOUNGBEDJI a le mérite de l’anticipation. Il propose des mesures révolutionnaires pour lutter contre la faim. Nos populations doivent le savoir …

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page