.
.

Le triomphe de la vérité

.

Troisième congrès ordinaire du parti national ensemble : Le PNE d’Albert Tévoédjrè s’engage pour la réélection de Yayi


 Le parti national « Ensemble » du professeur Albert Tévoédjrè a tenu son troisième congrès ordinaire le samedi 18 décembre dernier au lycée Béhanzin de Porto-Novo. Ce fut une occasion pour cette formation politique née des cendres du parti notre cause commune (NCC) de réaffirmer son soutien au président Boni Yayi et d’opter pour sa réélection en 2011.

Comme on pouvait s’y attendre, le miracle n’a pas eu lieu. Contrairement à l’union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP) du président Emile Derlin Zinsou qui a pris ses distances de Boni Yayi, le parti national Ensemble reste à la mouvance et soutiendra le président de la République en 2011 pour sa réélection. La déclaration de soutien a été faite samedi dernier  au Lycée Béhanzin de Porto-Novo  par  le président Julien Kpoviessi  en présence du président d’honneur Albert Tévoèdjrè, actuel médiateur de la République au cours de la cérémonie d’ouverture du troisième congrès ordinaire du parti cette formation politique qui malgré les vicissitudes de la politique nationale refuse de mourir. Le professeur Albert Tévoédjrè et les actuels dirigeants du PNE ont reçu pour la circonstance le soutien d’imminentes personnalités de la majorité présidentielle parmi lesquelles,  le président de l’Assemblée Nationale Mathurin Nago, les  représentants du chef de l’Etat  les conseillers Alexandre Hountondji et Amos Ellègbè, des ministres du gouvernement  Aké Natondé, Christine Ouinsavi, François Abiola, d’anciens ministres, des députés , des conseillers du chef de l’Etat, des maires sans bien sûr oublier les  chefs de partis politiques et  regroupement de partis et une foule importante de militants et sympathisants  du parti national Ensemble.  Tout a commencé par  l’allocution d’ouverture du congrès par le président  du comité d’organisation qui n’est autre que le secrétaire général du parti Jérôme Aclamavo. Pour lui, Ensemble est un parti  école  et un parti de pensée et d’actions politiques. Il procèdera ensuite au remerciement des militants qui viennent  de toutes les régions du Bénin. Ensuite  la parole a été donnée  aux partis amis pour  délivrer leur message. Ainsi les partis  UDS de Sacca Lafia , le CPP de Jean Gounongbé , l’Alliance G50  de Yacouba Fassassi,  le NCC de Odjo Tankpinou, le parti de l’ancien maire de Poerto-Novo Bernard Dossou, Ensemble c’est plus sûr, le Congrès pour  le développement  et la solidarité de Aké Natondé , le PDP de Mathias Gbèdan , le FRAP de Marcel de Souza, l’UFED de Cristine Ouinsavi, l’UMPP de Grégoire Laourou  , Fcbe de  Eugène Azatassou  et l’UPD  Gamesou de  Maturin Nago.. Les représentants de tous ces partis et regroupements de partis ont témoigné leur soutien au Parti national Ensemble et à son président d’honneur Albert Tévoèdjrè  qu’ils considèrent comme un visionnaire qui a toujours prédit  la victoire des présidents de notre pays.

 Al la suite de tous les intervenants, il est revenu  au président du parti national Ensemble Julien Kpoviessi de prononcer son allocution. Il commence  par indiquer que son parti ne mourra pas’’ Le parti national Ensemble a tangué mais elle ne tombera pas. C’est un parti  qui gène. C’est pourquoi certains veulent sa mort. Il est toujours vivant. L’enjeu commun aujourd’hui c’est le Bénin’’ Kpoviessi dira également  que son parti prône pour les élections de 2011 la  LEPI ou rien. Il a également réaffirmé  l’appartenance de son parti à la majorité présidentielle.’’ Nous accompagnons le président Boni Yayi  mais nous voulons que les choses se corrigent. Nous refusons de faire corps  avec une union hétéroclite…’’

 Hugues PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page