.
.

Le triomphe de la vérité

.

Installation tous azimuts des structures électorales pour 2011 : Les YAYISTES S’UNISSENT DANS LES COLLINES, L’UN INSTALLE SA MACHINE DANS LE ZOU


Dassa Zoumè est salué par tous les acteurs présents ce dimanche à l’occasion de l’installation des membres du Ccmpp, comme l’expression d’une dynamique unitaire au sein de la majorité présidentielle devant conduire à la réélection du Chef de l’Etat Boni Yayi en 2011. La forte mobilisation des acteurs politiques, qu’a réussie cette ville pour la circonstance, laisse manifestement présager d’une union retrouvée au sein de la famille Cauris. Nicaise Fagnon, Sourou Attin, Grégoire Laourou, Benoît Dègla, Zacharie Chabi, Théodule Affo, Komi Koutché et autres leaders politiques de la localité se sont serrés les coudes autour d’un objectif commun qu’est la réélection de l’actuel Chef de l’Etat Boni Yayi.

Le cadre de concertation de la majorité présidentielle plurielle a depuis ce dimanche,  ses représentants communaux valables dans les communes de Dassa-Zoumè, Savè, Bantè, Ouèssè, Savalou et Glazoué. Mais pour la circonstance, seuls les comités communaux de Dassa-Zoumè, Savè, Bantè et Ouèssè ont été installés. Pour la Présidente du Comité d’organisation Cristelle Houndonougbo, la présence massive de grandes personnalités politiques au sein des comités installés pour le compte du Ccmpp/Collines témoigne du fait que « les Collines sont avec Boni Yayi ». Et citant un ancien Président de la République du Bénin qui aurait déclaré « …que celui  qui a les Collines avec lui, a gagné ou va gagner les élections », la Présidente du Comité d’organisation en conclut que l’élection présidentielle de 2011 sera remportée par l’actuel Chef de l’Etat.

Quand au Président de l’Union pour la majorité présidentielle plurielle Grégoire Laourou, Facilitateur général de l’installation des comités départementaux du Ccmpp, « Dassa-Zoumè marque « le début d’une marche vers la réelection de Boni Yayi » et « Boni Yayi doit s’en sortir avec un score de 98% au moins », précise-t-il. Dans cette dynamique unitaire, Grégoire Laourou a lancé un « appel aux autres cadres du département des Collines à rejoindre l’Umpp où leur place est toujours réservée ».

Dans cette messe politique de Dassa-Zoumè, la Lepi était aussi au rendez-vous à travers les différents discours. Si pour la Présidente du Comité d’organisation Cristelle Houndonougbo, « Boni Yayi sera royalement réélu en 2011 avec ou sans les fraudes électorales, avec ou sans la Lepi », pour Grégoire Laourou il est nécessaire que les populations se fassent massivement enrôler afin de jouir et de faire bénéficier leur pays des bienfaits de la Lepi. Nicaise Fagnon à son tour, a insisté sur les origines de la Lepi pour montrer en quoi la présente opposition à la réalisation de la Lepi est un contradiction.

En somme, les acteurs de la majorité présidentielle en procédant à l’installation des comités départementaux du Ccmpp des Collines, ont profité pour inviter les populations à un enrôlement massif pour les opérations d’enregistrement de la Lepi en cours et qui démarre dans leur département.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page