.
.

Le triomphe de la vérité

.

Le prix Obiang Nguema renvoyé “aux calendes grecques”


Vues : 2

La création du prix Unesco – Obiang Nguema devrait être suspendue par une décision prise en commission des relations extérieures, lundi soir.

Une décision a finalement été prise à l’Unesco lundi soir : la création du Prix Obiang Nguema (du nom du président équato-guinéen) sera suspendue.

Cette décision rédigée et adoptée par la commission des relations extérieures lundi soir, mais qui doit encore être validée en plénière mercredi (habituellement une simple formalité), suspend « l’application de la décision » concernant la création du prix.

En clair, le prix est renvoyé « aux calendes grecques » interprète une source citée par l’AFP. « C’est une formule élégante pour mettre fin à cette controverse », ajoute un diplomate d’après l’agence française.

Poursuite des concertations

Mais la décision adoptée mentionne aussi la poursuite des concertations entre les parties sur le sujet.

Côté équato-guinéen, on insiste donc sur le fait qu’il s’agit d’un compromis. « Les Occidentaux voulaient l’annulation du prix, rappelle Agapito Mba Mokuy, le conseiller de la présidence équato-guinéenne dépêché à Paris pour suivre le dossier. Les Africains demandaient à ce qu’il soit remis. Là, il s’agit d’un report de l’exécution du prix. »

Les Occidentaux et les organisations de défense des droits de l’homme et de lutte contre la corruption demandaient son annulation, mais ils se heurtaient à la résistance des pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

Au mois de juin, la directrice générale de l’organisation, Irina Bokova, avait annoncé, devant les voix discordantes, que la remise du prix était suspendue en attendant que la concertation des parties aboutisse à un consensus.

Source: Jeune Afrique

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page