.
.

Le triomphe de la vérité

.

Karimou Boukari, Président du Comité des sages de Djougou: « Nous avons demandé à Bio Tchané de ne pas baisser les bras dans son engagement”


« Si nous sommes aujourd’hui au domicile du Président Abdoulaye Bio Tchané, c’est tout d’abord pour lui souhaiter la bienvenue sur la terre de ses ancêtres. Il y a longtemps que nous attendons ce moment. Dieu a voulu que ce soit aujourd’hui et nous lui rendons grâce. Abdoulaye Bio Tchané est notre frère et toutes les fois que l’occasion s’offre à nous de le rencontrer, nous ne pouvons que prier pour lui et l’encourager à poursuivre la mission que Dieu lui a confiée, car c’est Dieu le tout Miséricordieux qui choisit le Chef. La situation que nous vivons aujourd’hui au Bénin est critique et mérite d’être très traitée avec prudence. C’est pour cette raison que nous sommes venus prodiguer de sages conseils à notre frère. Vous savez qu’actuellement au Bénin, c’est la confusion totale. L’intoxication est à son comble. Les gens ne veulent plus entendre un autre son de cloche si ce n’est celui du changement. Les populations de la Donga et de l’Atacora, surtout celles qui sont proches du Président Abdoulaye Bio Tchané  sont particulièrement victimes de cette situation. Et c’est la raison fondamentale qui nous a conduits à demander à notre frère de ne pas baisser les bras dans son engagement à prendre en main les destinées de notre pays. C’est le moment plus que jamais pour lui de prendre en main son destin. Tout compte fait, nous ne lui marchanderons pas notre soutien. Tout à l’heure, lorsque je parlais de confusion, il m’a semblé que vous n’avez pas compris ce que je voulais dire. La dernière fois qu’une délégation de Djougou a rencontré le Président de la République, Boni Yayi, nous avons été royalement écartés. Est-ce de cette manière qu’on peut assurer le développement de notre pays ? Je ne le pense pas. Nous ne sommes pas là nous autres pour applaudir le Chef même s’il se trompe. C’est peut être pour cela qu’on a été écarté. Car ceux qui ont été reçu en audience par le Chef de l’Etat ne représentent aucune association des sages. La vraie association des sages est celle que vous voyez devant vous, le comité dont je suis le président. C’est parce que nous on ne se fait pas prier quand il s’agit de dire la vérité que nous sommes écartés de tout ».

 Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page