.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration du ministre Kamarou Fassassi à propos du projet de sa mise en accusation dans le dossier Sbee: « Je suis prêt à aller m’expliquer devant la Haute cour de justice »


Vues : 1

 « Le gouvernement Yayi Boni est dans son rôle. Je comprends que selon leur logique, tous les adversaires politiques du régime, il faut les éliminer, les éclabousser, les rendre à faux d’une manière ou d’une autre. Mais je pus vous dire et je vous demande de le  dire au peuple béninois que moi Kamarou Fassassi, je suis prêt et je souhaite me présenter devant la Haute cour de justice pour m’expliquer parce que trop c’est trop ».  C’est la substance de la déclaration faite le week-end écoulé par l’ancien ministre des mines et de l’hydraulique, Kamarou Fassassi au sujet du projet de sa mise en accusation enclenchée par le Chef de l’Etat dans le dossier de l’ancienne société béninoise d’énergie et de l’eau (Sbee). Tout en criant à un acharnement politique savamment engagé contre sa personne, Kamarou Fassassi se dit confiant pour donner sa version des faits devant la haute juridiction afin que toute la vérité soit définitivement dite dans ce dossier dans lequel son nom est cité. « Dans le rapport  dont je détiens une copie ici, mon nom n’y a jamais cité une seule fois. Mais le gouvernement vient formellement de m’impliquer dans cette affaire. Je comprends. Il n’y a pas de jour qu’on ne vienne pas chez moi pour me demander d’aller devant la presse pour annoncer que je soutiens le régime, ce que je n’ai pas fait », a laissé entendre l’homme pour dénoncer ce qu’il appelle un acharnement politique engagé par le Chef de l’Etat contre sa personne pour l’anéantir en tant qu’adversaire politique. En dépit de sa situation actuelle, Kamarou Fassassi ne s’est pas  empêché de se prononcer sur la sulfureuse affaire Icc-services et consorts. Pour lui, le gouvernement se doit de tout faire pour rembourser les épargnants.  Et à cela, Kamarou Fassassi ne compte pas jouer les seconds rôles. « Nous allons aider de toutes nos forces les Béninois à rentrer dans leur fonds », a affirmé Kamarou Fassassi  interrogé à ce sujet. Face à toute cette situation, l’ancien ministre des mines et de l’hydraulique, Kamarou Fassassi ne compte plus apporter son soutien au Chef de l’Etat dans les prochains combats politiques  étant donné que selon ses explications, le Président de la République n’a pas  pu poser les actes de développement sur lesquels ils se sont entendus lors de l’accord qui le lie à son  parti Prd-nouvelle génération. « Il faut maintenant que le Bénin prenne désormais une nouvelle orientation qui lie la justice à la paix et au développement. A cela, nous allons nous y employer », a conclu Kamarou Fassassi sans pour autant donner des précisions sur celui qu’il compte soutenir dans les prochaines luttes politiques.

 Donatien GBAGUIDI

 

 

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page