.
.

Le triomphe de la vérité

.

Commémoration des cinquante ans d’indépendance à Porto-Novo : Dossou Yovo appelle les cadres béninois à abandonner le snobisme au profit des initiatives locales


Vues : 37

 (Son remède contre le Sida, le « Linkpéyo » a été reconnu non toxique)

 Après la journée porte ouverte sur son Musée de la plante le 29 juillet 2010 suivie de déclamation poétique, la remise de diplôme aux étudiants en fin de stage de formation en médecine traditionnelle le vendredi 30, le tradithérapeute Philibert Cossi Dossou Yovo a bouclé la série d’activités qu’il a prévu pour marquer la célébration du cinquantenaire à Porto-Novo par une conférence de presse le samedi 31 juillet. Une occasion pour l’oscar en santé 2008 de présenter à la presse ses trois nouvelles productions littéraires et de se prononcer sur le bilan des 50 ans d’indépendance du Bénin.

 « Nous avons reçu l’indépendance mais, nous refusons de l’assumer ». C’est la déclaration faite par le tradithérapeute lors de la conférence de presse qu’il a donné samedi dernier 31 juillet 2010 dans le grand hall de son musée, le musée de la feuille pour mettre fin à la série d’activités organisées dans le cadre de la célébration du cinquantenaire d’indépendance à Porto-Novo.  Selon le conférencier, le bilan de ce qu’il appelle intelligentsia pour désigner les intellectuels béninois est négatif lors des 50 années écoulées, malgré la volonté et le patriotisme affichés des différents chefs d’Etat qui se sont succédés à la tête du Bénin. Ainsi propose t-il, qu’il faut en Afrique et particulièrement au Bénin, des hommes capables de relever le défi de la vraie indépendance par le soutien de toutes les initiatives de développement prises par des béninois et pour le bonheur des béninois. Il affirme ne pas comprendre pourquoi les cadres béninois préfèrent les choses venues d’ailleurs au détriment des productions locales. A titre d’exemple, il déplore le fait que les occidentaux viennent s’approvisionner du « Linkpéyo » pour le traitement de leurs malades du Sida pendant qu’au Bénin, des cadres s’opposent à la reconnaissance de l’efficacité de ce produit. Mieux explique t-il « Lorsque dès son arrivée au pouvoir, le président Boni Yayi a demandé de mener des démarches pour la validation de mon produit de traitement de la drépanocytose, les cadres envoyés ont voulu que je leur donne la recette. Parce que j’ai refusé, ils sont partir pour ne plus jamais revenir ». Le comble de tout ceci dénonce t-il, c’est les manœuvres de toutes sortes qui s’organisent autour de sa personne, soit pour le faire taire à jamais ou pour le dénigrer. Fort heureusement, il existe toujours des gens honnêtes pour dire la vérité a-t-il expliqué avant d’annoncer que le « Linkpéyo » qu’il a produit pour traiter efficacement le Sida a été reconnu comme un produit non toxique par le laboratoire national. Signalons qu’au cours de cette conférence de presse, le tradithérapeute a présenté à la presse trois de ses œuvres littéraires nouvellement sorties d’imprimerie. Il s’agit de « Xèxo » et « Xôlomilomi » deux recueils de poèmes en langue nationale Fon qui ne sont que des regroupements de ses anciennes œuvres écrites mais qui n’ont jamais été éditées . Son souhait, c’est que  les jeunes s’en inspirent comme repère et modèle de vie. Enfin, la troisième œuvre, c’est le livre « la médecine des ancêtres »  un assemblage de recettes traditionnelles héritées,  écrit en français pour venter les mérites de la médecine ancestrale.

 Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Commémoration des cinquante ans d’indépendance à Porto-Novo : Dossou Yovo appelle les cadres béninois à abandonner le snobisme au profit des initiatives locales

  1. Nabraas

    We are also noticing that traditional medical doctors are also recognizing the increased interest in holistic healing and are finally starting to incorporate these healing methods into their practice to keep up with the current trends. There are many ways to obtain a construction job interview, but some are more effective than others.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page