.
.

Le triomphe de la vérité

.

Investigations du comité de crise dans la nébuleuse affaire de grande escroquerie: Des noms de députés de l’opposition dans le fichier de ICC-SERVICES


Vues : 0

Depuis l’examen par le Conseil des ministres des travaux du ministre d’Etat chargé de la Prospective, du Développement, de l’Evaluation des Politiques Publiques et de la Coordination de l’Action gouvernementale, président du Comité de crise mis en place dans le cadre du règlement du dossier relatif aux structures illégales de collecte et de placement de fonds, la traque contre les auteurs et complices de la nébuleuse affaire s’est accentuée. A cet effet, de gros bonnets de la République, notamment des proches du Président de la République sont mis au frais aux fins de leur permettre d’expliquer la nature de leurs relations avec les responsables de la vaste escroquerie à grande échelle. Selon des sources concordantes, le comité, afin d’assurer l’opérationnalisation efficace de sa feuille a fait recours à une série de mesures dans le cadre du recensement des déposants pour recenser le plus exhaustif possible de ces derniers sur toute l’étendue du territoire national. Le début de cette vaste opération de recensement et d’interpellation a permis  de faire une grande moisson. Et d’après les informations recueillies ici et là, la reconstitution de la liste des déposants de fonds auprès de ICC-SERVICES a démarrée. Un coup d’œil sur ladite liste permet de découvrir que plusieurs personnalités de la république notamment des députés, directeurs généraux de société, comptables, directeurs des ressources financières des ministères, magistrats, juges, hommes d’affaires, trésoriers généraux de structures privées, des professeurs d’université, des directeurs d’écoles et de CEG, des enseignants de collège d’enseignement etc, dans le but d’amasser du gain facile en un temps record, y ont déposé d’importantes sommes d’argents. D’après les témoignages déjà recueillis par ledit comité, plusieurs déposants ont confirmé avoir retiré des banques leurs avoirs pour les positionner auprès de ICC-SERVICE. Le comble est que plusieurs ténors de l’opposition, notamment des députés de renom, dans le but de mobiliser en un temps record leurs budgets de campagne électorale, ont pris leurs économies pour placer auprès du réseau d’escroquerie à grande échelle qui a éclaté au grand jour. C’est d’ailleurs cela qui explique que l’opposition est à court d’arguments au point d’annuler la manifestation publique qu’elle a antérieurement projeté.

 WANDJI A.

Reviews

  • Total Score 0%



2 thoughts on “Investigations du comité de crise dans la nébuleuse affaire de grande escroquerie: Des noms de députés de l’opposition dans le fichier de ICC-SERVICES

  1. AVENON

    Quoi de plus normal qu’il député fut il de l’opposition ou de la mouvance puisse déposer son argent afin d’en fructifier et tirer le profit? Je crois que le débat n’est pas là. Reconnaissons que le Gouvernement à conduit à la faillite se ICC-Services. Nos Gouvernants sont les premiers escrocs.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page