.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entretien avec l’artiste chanteur -compositeur béninois RASBAWA: ” J’installe mon studio dans mon village “


Vues : 9

Le reggae man béninois RASBAWA installe  un grand studio dans son village natal à Camaté -Tchakaloké dans l’arrondissement de Sokponta ( commune de Glazoué). Il présente ici les raisons de cet investissement, les conditions des prestations et son appel aux artistes du Bénin et d’ailleurs.

 L’Evénement Précis: RASBAWA, vous êtes un grand artiste -auteur-compositeur de la musique REGGAE. Votre nom et votre réputation sont allés au-delà des frontières du Bénin. Quand êtes-vous entré en musique ?

Mon nom d’artiste est RAS BAWA. Je suis entré en musique il y a environ 30 ans mais de façon professionnelle cela fait 20 ans. Ma musique préférée est le Reggae. J’ai choisi le Reggae car étant né au Ghana, j’avais un amour fou pour le Reggae de BOB MARLEY et de Peter TOSH. Ce type de musique m’accroche car elle dénonce les haines, les tensions, les injustices et autres tares de nos sociétés. Naturellement, j’ai horreur de ces différends maux donc vous comprenez pourquoi j’ai alors opté pour la musique reggae.

 A la date d’aujourd’hui, combien d’albums peut-on compter à votre actif ?

 RASBAWA : J’ai aujourd’hui 04 albums au total. Le premier album est intitulé : Noirs et Blancs, c’est l’image de Dieu; le second: Passeport ; le troisième : jeunesse africaine et le quatrième s’appelle : De Paris à Bohicon. Parmi ces quatre albums, c’est l’album intitulé: Noirs et Blancs dans son titre AKPATCHO qui a accroché plus le public béninois et africain par contre, en Occident, c’est le titre Passeport.

 En tant qu’artiste, pourquoi avez-vous créé un grand studio de production audio-vidéo  dans votre village et pas en ville ?

Etant un amoureux de la musique REGGAE, j’écoute à tout moment la musique de BOB  MARLEY et de Peter TOSH. J’ai cherché à les connaître et c’est après tout ceci que j’ai découvert que si leur  musique a pu traverser le temps et a pu résister à tout et continue d’accrocher les mélomanes, c’est  parce que c’est de la musique  bien travaillée dans leur propre studio. Dans ces conditions, je trouve qu’il faut faire comme Bob Marley afin de mieux travailler mes chefs-d’œuvre car avec son propre studio, on peut améliorer sa musique comme on veut. La preuve, c’est que les Jamaïcains sont devenus aujourd’hui des rois du Reggae car ils disposent des studios de qualité. J’ai choisi implanter le studio dans mon village car le développement véritable et durable doit partir de la base, c’est-à-dire de nos villages. Quant à la rentabilité, je dois dire qu’on n’est pas parti pour se faire de l’argent tout de suite. Ce studio est à l’image d’un studio de Paris alors, je trouve que nous allons aligner nos prix aux prix des grands studios du Bénin.

 RAS BAWA, parlez-nous un peu de votre studio résidentiel que vous lancez officiellement le samedi 24 juillet prochain?

Mr RASBAWA: Le studio s’appelle BANDELE STUDIO. C’est une nouvelle structure résidentielle fondée par l’artiste RASBAWA sur fonds propres familiaux. Les prestations à fournir en matière de production sonore et vidéo sont destinées à tout public et surtout les artistes, les télévisions, les publicités, les entreprises et les cinémas. Tout ceci dans des styles très variés tels que : World Music, Traditionnels, R$B, Reggae, Afro-beat, Rock, Rap, Electro etc ….. Parallèlement, la structure propose des formations aux médias de son et de l’image ainsi que des stages et ateliers musicaux dont le démarrage est prévu pour début 2011. Le studio dispose de matériels haut de gamme avec des instruments professionnels de grande marque. Le personnel est composé de techniciens avec plus de 20 ans d’expérience. Ce sont des ingénieurs chevronnés comme DON PABLO et FABRICE LEFEVRE sans oublier LINDA OKOUKOU.

 Ras Bawa, s’il vous était donné de conclure?

A l’endroit, des artistes d’ici et d’ailleurs, je leur demande de ne pas s’inquiéter. Il faut qu’ils se rapprochent de ce studio qui est une opportunité. Au cours de leur enregistrement à un prix compétitif, ils bénéficient de logement gratuit et ils peuvent se déplacer pour des visites touristiques après une journée de dur labeur. Mes remerciements particuliers vont aux techniciens ingénieurs comme DON PABLO et FABRICE LEFEVRE sans oublier LINDA OKOUKOU. En tout cas,  tous ceux qui viendront pour leur production à BANDELE STUDIO ne seront pas déçus. Donc rendez-vous le Samedi 24 juillet 2010 pour la mise en service de ce joyau au service de tous.

 Propos recueillis par Hilaire AGOGNON

Reviews

  • Total Score 0%



5 thoughts on “Entretien avec l’artiste chanteur -compositeur béninois RASBAWA: ” J’installe mon studio dans mon village “

  1. ABALLO Axel Hermann

    bjr confrere jè bocou aprécié l’entretien avec l’artiste et mw jèmrè bien le prézenté otremen et pour sa jè besoin de ses contats ofèt je suis journaliste en stage a la rédaction de LC2 cotonou je suis au 98740527 M6 pour la fraternité et bne journée a vous

  2. BONOU LUDOVIC

    salut.je suis étudiant en linguistique.Et comme vous le sauriez bien,la phonologie et la phonétique, c’est notre job.De plus,mon groupe d’exposé a présenté le titre AKPATCHO cette année et vraiment, c’est SEDUISANT.Bon vent à toi grand-frère et ne restes pas loin de ton studio .Et que DIEU tout PUISSANT te bénisse toute ta famille, AMEN ALLELUIA.ça me fera plaisir de t’entendre au +22995413198.Merci et à bientôt…

  3. AKUESON Thierry

    Ceci témoigne simplement d’un grand amour pour la patrie…Ras ne pense pas qu’à lui seul…c’est formidable! D’une façon ou d’une autre nous, nous allons agir dans le sens du rayonnement de cette merveille
    Animateur stagiaire ORTB-Parakou

  4. koutchi

    je crois que ce joyau par sa situation géographique est un avantage pour la musique Béninoise car dans un premier temps plus se trouve au niveau de la qualité du matériel qui s’accommode à une musique de haut niveau , ensuite la position géographique de la structure qui est un grand atout pour une source d’inspiration conséquente avec la présence des collines , ce calme olympien qui règne en ces lieux,une température vraiment spéciale, et une nature encore vierge ( la verdure).Enfin il y a le coût qui est absolument abordable pour un matériel à la pointe de l’Europe…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page