.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entretien avec Martin Ahouandogbo, Président du Mouvement FAPD/ZOU: « Il n’y a jamais crise au sein de la Coalition ABT »


Vues : 3

Le plateau d’Abomey de plus en plus se positionne comme un point stratégique dans l’appréciation du cote de popularité des candidats à l’élection présidentielle. La mort progressive de la Renaissance du Bénin dans ce fief traditionnel au profit de Fcbe a été signe d’une ascension fulgurante de cette dernière sur le plan national. Aujourd’hui, c’est la candidature de Abdoulaye Bio Tchané qui y fait des émules. Martin Ahouandogbo, Président du Mouvement Force d’Actions Politiques pour le Développement (Fapd) qui est le principal acteur de cette introduction de ABT dans l’opinion d’Abomey et qui est l’initiateur du géant meeting ABT d’Abomey du 27 mars 2010 après celle de la grande Coalition ABT 2011, se prononce dans cet entretien sur les actions de terrain qui se mènent pour la cause de Bio Tchané dans le Plateau d’Abomey. Malgré que cet entretien soit réalisé sur le feu de l’action en pleine tournée d’installation de bureaux politiques, il ne s’est pas privé de donner son avis sur la polémique d’une crise au sein de la Coalition ABT.

 L’Evénement Précis: Vous avez réalisé à Abomey le deuxième grand meeting de soutien à la candidature de Bio Tchané pour la présidentielle de 2011 après celui de la Coalition ABT au CIC. Quels étaient en réalité l’objectif de cette sortie sur un territoire réputé acquis à la Renaissance du Bénin ?

 Martin Ahouandogbo: Après la grande et historique sortie du 06 mars 2010 au Cic de la Coalition ABT 2011, mon Mouvement Force d’Actions Politiques pour le Développement (Fapd) en accord avec la structure faîtière de mouvements politiques et d’Associations  les « AMIS d’ABT », a jugé de la nécessité de porter les messages essentiels de la sortie du Cic vers la base. Donc au sein même des vrais militants de notre mouvement. Il s’agissait alors d’entretenir notre électorat du Zou et fondamentalement de la 23ème circonscription électorale sur la nouvelle ligne politique affichée par la Coalition ABT 2011 dans sa déclaration politique lors de cette sortie et ce fondamentalement dans la langue du terroire. Ce qui éviterait le fossé d’information qui existe entre la base et le sommet des mouvements et partis politiques. Mais cet objectif est largement atteint à travers la sortie du 27 mars 2010 à Abomey. Vous le savez, plus de 2000 militants se sont librement mobilisés pour la cause ABT sans aucune motivation pécuniaire malgré la campagne de démobilisation orchestrée par une certaine chapelle politique et malgré la tenue au même moment d’un meeting de remerciement des Fcbe au Chef de l’Etat à 100 mètres. L’objectif est atteint également dans la mesure sur le plateau d’Abomey. Aujourd’hui plus personne ne doute de la candidature de Bio Tchané pour la prochaine présidentielle. Et enfin l’objectif est atteint puisque Fapd s’est réellement rendu compte que les populations qui m’ont élu en 2007 Conseiller Communal et fait confiance à plusieurs de nos délégués dans les Conseils locaux est toujours avec nous et s’est profondément élargi.

 Mais après cette sortie d’Abomey, qu’est-ce qui justifie encore votre rencontre avec les leaders d’opinion et personnalités des quartiers d’Abomey ce week-end ?

En réalité, mon mouvement ne s’est pas reposé après sa dernière sortie. Les actions se sont poursuivies de façon souterraine. Ce n’est que parce que cette activité du weekend dernier à embrasser un important nombre de leaders d’opinion d’Abomey que vous êtes informé. En fait ce week-end nous avions procédé à ce que nous appelons au sein de Fapd, «la revue de troupe». C’est une opération qui se déroulera dans toutes les communes de la 23ème circonscription et qui vise à définir avec les leaders d’opinion aux niveaux locaux membres du Fapd une nouvelle structuration et un planning des actions communes. C’est également une opération qui annonce la mise sur pieds prochaine des coordinations communales et départementales de ABT dans le Zou. Vous nous avez rencontrez maintenant à Abomey, mais le week-end prochain, ce sera le tour de Djidja, d’Agbangnizoun etc. Des comités seront installés partout sur le plateau d’Abomey pour quadriller le Zou pour la cause ABT. Mais cela permet aussi de maintenir le contact avec la base afin de ne pas chercher à faire de la politique pour elle  mais avec elle en s’imprégnant de ses réalités quotidiennes.

 Mais vous semblez défendre une Coalition où pourtant l’harmonie ne semble pas totalement acquise. La multiplication des pôles et les communiqués contradictoires au sein des partisans de ABT ne vous convainquent pas qu’il y a une grande crise ? Et où se situe le Fapd dans ses pôles ?

Je vous assure qu’il n’y a  jamais une crise au sein de la Coalition ABT. Je sais que les éléments que vous venez d’énumérer prêtent à faire croire cela. Mais il est connu qu’au sein des grandes formations politiques il y a toujours une émulsion saine, signe de vitalité du groupe. Cela l’est davantage en politique. Mais quand le « Maître » siffle la fin de la récréation et indique la voie à suivre, il faut se plier. Et je pense donc que quand le Président Abdoulaye Bio Tchané présentera son alliance et les membres la composant, tout le monde se rangera. Quant aux Fapd, nous n’avons pas de pôle à choisir. Nous œuvrons aux côtés des «AMIS ABT» mais aussi de tous ceux croient à la dynamique unitaire au sein des partisans de la candidature de Bio Tchané.

 Propos recueillis par Médard GANDONOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page