.
.

Le triomphe de la vérité

.

Validation des résultats du recensement porte-à-porte: La Coalition Abt exige l’implication des acteurs politiques, Fcbe s’y oppose


Vues : 3

La divergence de vue sur les prochaines actions à mener par la Commission politique de supervision de la Lepi à la suite des opérations de recensement porte-à-porte des populations béninoises se poursuit entre les acteurs politiques de la mouvance et de l’opposition. Ainsi, pendant qu’à travers un communiqués de presse parvenu à notre rédaction, la Coalition Abt, suscitant et soutenant la candidature du président de la Banque ouest africaine de développement (Boad) invite les organes techniques de réalisation de la liste électorale permanente informatisée (Lepi) à la « validation des résultats par tous les acteurs  politiques et sociaux »,  les Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe), acquises à la cause du Chef de l’Etat « se démarquent des exigences de validation des résultats en dehors du cadre légal ».

Ainsi, le bras de fer autour de la conduite de ce processus se poursuit malgré une accalmie après de vives tensions ayant fait planer le boycott de la phase du recensement porte-à-porte par les forces politiques de l’opposition en l’occurrence l’Union fait la Nation, le G13 et la Coalition Abt.

 Communiqué de presse de la Coalition Abt sur l’Etape actuelle de la réalisation de la Lepi

COMMUNIQUE  DE  PRESSE DE LA COALITION ABT 2011 SUR L’ETAPE ACTUELLE DE LA RE cLa Liste Electorale Permanente  Informatisée (LEPI) est un outil  voulu, retenu et accepté par  tout le peuple béninois. Malheureusement cet outil  de développement est en passe d’être confisqué et taillé sur mesure par le régime du Président Thomas Boni YAYI  qui en fait  une conditionnalité pour les élections de 2011.

Le refus de consensus autour de la réalisation de ce précieux outil et son passage en force par le régime ont conduit aux résultats suivants :

–  La cartographie censitaire  mal conduite, cafouillée et inachevée ;

–   Le recensement non exhaustif  et approximatif contrairement  aux dispositions de la loi  2009-10 portant  organisation  du recensement électoral  national approfondi   et établissement de la liste électorale permanente  informatisée.

La Coalition ABT 2011 est de l’avis que le recensement entaché de ces irrégularités est contraire à la loi.

Par conséquent, la Coalition ABT 2011 exige que le temps nécessaire soit pris pour parfaire la cartographie censitaire et le recensement exhaustif des populations. Elle met en garde les responsables de la CPS-LEPI et de la MIRENA  contre la poursuite des opérations sans la validation des résultats par tous les acteurs  politiques et sociaux.

La Coalition ABT 2011 rend responsables, le Gouvernement et les organes techniques concernés des conséquences de leur entêtement à persévérer dans la conduite des opérations non consensuelles.

 Fait à Cotonou le 20 Mai 2010.

Pour la Coalition ABT 2011,

 Grégoire MOUGNI

 Communiqué de presse de la FCBE

L’Alliance FCBE, au terme du recensement porte-à-porte, rend public le communiqué dont la teneur suit :

Le peuple béninois vient, une fois encore, de prouver à la face du monde sa maturité politique en se faisant massivement recenser dans le cadre de la mise en œuvre du recensement électoral national approfondi (RENA). 

Ce n’était pas évident compte tenu des polémiques sciemment entretenues et des diverses manœuvres orchestrées par certaine classe politique publiquement favorable à la LEPI mais encore nostalgique des archaïques et pernicieuses méthodes de fraude électorale.

En définitive, c’est encore le peuple souverain qui a contraint tous les acteurs politiques à ne pas ramer à contre courant, au risque de subir les conséquences de la volonté populaire.

La FCBE :

– se garde, en attendant le rapport de la MIRENA et de la CPS sur le recensement porte-à-porte, d’émettre d’avis sur les résultats qui, autrement, ne viseraient qu’à compliquer les conditions de poursuite du processus  dans la sauvegarde de l’intérêt général ;

– se refuse de rentrer dans une maléfique polémique de correction et de validation  puisque les vrais objectifs des précoces polémiques sont encore dissimulés au peuple ;

– se démarque des exigences de validation des résultats en dehors du cadre légal ;

– exhorte le Superviseur Général de la CPS-LEPI à poursuivre le dialogue politique autour de la réalisation de la LEPI avec tous les acteurs concernés ;

– exprime sa gratitude à l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui accompagnent le Bénin dans le cadre de la réalisation de la LEPI ;

– félicite tous ses observateurs, militants et sympathisants,  pour avoir travaillé avec patriotisme et sens élevé de l’intérêt général non partisan dans le cadre du recensement porte-à-porte.

 Fait à Cotonou le 19 mai 2010.

Le Coordonnateur National

Eugène AZATASSOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page