.
.

Le triomphe de la vérité

.

Recensement porte-à-porte des populations: La Cps et la Mirena adoptent de nouvelles mesures de rattrapage


En séance extraordinaire hier sur la clôture des opérations de recensement porte-à-porte, les membres de la Commission politique de supervision (Cps) et de la Mission indépendante de recensement électoral national approfondi (Mirena) ont apprécié les résultats de la phase de recensement après la prorogation de dix jours. Malgré la tendance d’un taux de 90% sur le plan national, le Superviseur Général de la Cps Arifari Bako reconnaît les grandes disparités que couve ce taux dans les différentes communes du pays. A cet effet,  de nouvelles décisions sont prises par les deux organes en charge de la conduite des opérations pour rattraper les nombreux disfonctionnements observés. Ainsi, une nouvelle prorogation de 3 jours a été décidée en faveur des communes de Cotonou, Abomey Calavi, Porto Novo et Sèmè-Kpodji. Dans les autres communes sur toute l’étendue du territoire, un registre d’inscription est ouvert auprès des Chefs de quartiers et de villages pour une semaine à compter du mercredi 19 mai prochain pour ratisser tous les autres ménages non recensés. Pour la Présidente de la Mirena Rafatou Bachabi, l’ouverture de ce registre n’implique nullement une violation de la loi à travers des recensements à des points fixes. Mais précise-t-elle, elle contribuera simplement à inscrire les ménages non recensés afin de leur envoyer des agents recenseurs dans la forme normale. 

La décision de ces nouvelles mesures se justifie selon le Superviseur Général de la Cps Arifari Bako par l’exigence de l’exhaustivité et de la fiabilité du recensement des citoyens remplissant les critères. 

 Medard GANDONOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page