.
.

Le triomphe de la vérité

.

Regard de l’acteur politique Claude Djankaki sur les mobiles de l’Union retrouvée entre les opposants: «La désignation du candidat unique de l’UN est un acte de sursaut patriotique»


Vues : 1

 Spécialiste des questions de développement, expert en finances publiques et observateur averti de la vie politique nationale, Claude Cossi Djankaki se prononce sur l’actualité nationale, notamment celle relative a la mobilisation de l’opposition contre le chef de l’Etat, docteur Boni Yayi pour les prochaines échéances électorales. comme d’ordinaire, l’analyste politique n’a pas fait la langue de bois pour apprécier la situation. dans une interview accordée en effet a la radio ” Mono Fm “, l’homme est revenu sur les mobiles qui justifient l’union retrouvée entre les opposants avant d’étaler les chances du candidat unique de l’union fait la nation. Pour lui, me Adrien Houngbédji a toutes les chances d’être élu aux prochaines joutes électorales, puisque disposant d’un background impressionnant. il n’a pas non plus occulte d’apprécier les potentialités du candidat annonce a la prochaine course électorale, Abdoulaye Bio Tchané. Les déboires de la coalition g13 a laquelle il appartient constituent également une place de choix dans les échanges tenus avec Justin Togbe, journaliste de la radio ” Mono Fm “. Lire l’intégralité de ses observations. 

 Radio Mono Fm : Monsieur Claude Djankaki, Que pensez- vous de l’acte posé par les ténors de l’UN dans la nuit du vendredi à samedi ?

Claude Djankaki: C’est un acte de sursaut patriotique. Etes-vous surpris par l’aboutissement du processus qui a conduit à la désignation du candidat unique ? Non, je ne suis pas surpris d’autant plus que c’est pour la première fois que toute la classe politique traditionnelle se rassemble contre le Chef de l’Etat. C’est assez impressionnant parce que le Chef de l’Etat a réussi un exploit. Cet exploit a malheureusement fait qu’il a divisé même dans son propre camp ce qui facilite le regroupement aujourd’hui au premier tour des élections de 2011 à près d’un an des élections. Cela est impressionnant de mon point de vue. Mais je dois aussi dire que je ne suis pas surpris parce que le fait que personne ne veut se rassembler avec le Chef de l’Etat pourrait faire l’objet de quatre observations : la première observation c’est que c’est pour la première fois que tout se passe dans notre pays comme dans la cour du Roi Soleil. Le principe est simple << Faites ce que je dis mais pas ce que je fais>> Certains de nos compatriotes se considèrent comme des patriotes c’est- à – dire des Béninois à part entière et d’autres comme nous des Béninois entièrement à part. La deuxième observation que je pourrais aussi évoquer c’est que sous le changement le règne du fric c’est-à-dire une fascination dans l’argent a été instauré. Tout s’achète y compris la popularité du régime et de son chef. Ceci constitue un facteur de frustration qui a favorisé l’union des forces politiques. La troisième observation c’est que le gouvernement est passé à maître dans l’art du show-biz avec une propension à tout avoir seul y compris les institutions de la République sous les bottes, «tout pour moi et rien pour les autres» les maires , les chefs d’arrondissement et les délégués de village et quartiers de ville doivent être des FCBE. Enfin la quatrième observation c’est que sous le changement nous assistons au règne de la frime, tout le monde doit charger un seul homme à pouvoir construire le Benin. Ce faisant les autres n’ont rien fait en cinquante ans d’indépendance, c’est aussi gênant. Même les trois ponts construits a Cotonou sur le fleuve Nokoué et qui sont des échangeurs sur l’eau, par conséquent difficiles à réaliser ne sont rien par rapport aux passages supérieurs construits au sol aujourd’hui. Je pense donc que ce défaut d’humilité est également l’un des facteurs de frustration pour toute la classe politique, ce qui a donc favorisé ce regroupement.

Que pensez-vous du choix de Me Adrien HOUNGBEDJI comme candidat unique de l’UN ?

 J’estime que ce candidat est le meilleur du groupe eu égard aux différents scores réalisés depuis les années 90. Donc c’est un bon choix qui peut faire gagner cette coalition. Comment interprétez-vous le message de félicitations adressé par ABT au candidat unique de l’UN juste au lendemain de sa désignation ? Vous savez, aujourd’hui, ABT force l’admiration, il a une audience nationale qui fait la différence. C’est donc normal que ce candidat qui prône aussi l’alternance en 2011 intègre la grande coalition des forces pour changer «le changement»

Quelle pourrait être la position du G13 à l’égard des trois grands pôles (ABT, UN et YAYI) ?

 Vous savez, le G13 plus qu’un parti politique est une philosophie. Vous savez que le G13 est une force qui a été la plus fragilisée sous ce régime que d’autres. Toutes les hostilités déclenchées aujourd’hui contre le président ont démarré à partir de ce groupe qui veut de l’alternance. Donc ce qui est évident, c’est que le G13 voulant l’alternance pourra favoriser l’alternance en 2011.

Certaines personnes reprochent à Me HOUNGBEDJI de ne pas être trop combatif. Est-ce que vous avez cette impression ?

 Je n’ai pas vraiment cette impression. Je crois que l’homme a des qualités et comme tout homme il peut aussi avoir des défauts. Mais étant donné que les qualités priment sur les défauts, c’est ce qui est essentiel.

Entretien réalisé par Radio Mono Fm

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page