.
.

Le triomphe de la vérité

.

CAN 2010: L’Egypte au septième ciel


Vues : 0

L’Egypte a remporté sa septième Coupe d’Afrique des nations, la troisième de suite, nouveaux records. Les Egyptiens ont battu le Ghana 1-0 en finale de la CAN 2010, ce 31 janvier à Luanda, grâce à un but tardif de Mohamed Nagy Gedo. L’expérience des Pharaons a fait la différence face à des Black Stars pourtant bien en place.


  La scène est désormais familière. Des Egyptiens qui courent sur la pelouse au coup de sifflet final. Des gestes de remerciement envers Dieu. Le gardien de but Essam El Hadary qui s’improvise funambule sur sa barre transversale. Et le capitaine de l’équipe d’Egypte, Ahmed Hassan (élu meilleur joueur du tournoi), qui brandit la Coupe d’Afrique des nations.
Après 1957, 1959, 1986, 1998, 2006 et 2008, les Pharaons ont remporté leur septième CAN ce 31 janvier 2010, à Luanda, en Angola. C’est leur troisième sacre d’affilée et un nouveau record dans les annales du football africain même s’il a été difficile à conquérir face à une équipe du Ghana accrocheuse.

Le Ghana bien en place
 La partie commence dans un stade du 11 novembre à moitié plein. Milovan Rajevac et Hassan Shehata ont reconduit les équipes habituelles. A la nuance près que l’Egypte ne peut compter sur Mohamed Fatallah, suspendu.
Le début de rencontre est à l’avantage d’une équipe ghanéenne bien en place, agressive et pressant haut. Les Pharaons ne peuvent développer leur jeu rapide fait de redoublements de passes. Réduit à l’impuissance, Ahmed Hassan tente sa chance des 30 mètres à deux reprises mais ses tentatives passent au-dessus (13e puis 17e). Mohamed Zidan, lui, frappe de peu à côté (26e). Le tir de Kwadwo Asamoah était cadré mais a fini dans les gants d’Essam El Hadary. Les Black Stars ont tout de même du mal à être dangereux en phase offensive.
 
L’Egypte à l’expérience
Face au Nigéria, les Ghanéens avaient fait la différence sur coup de pied arrêté. Asamoah Gyan tente donc sa chance sur coup franc mais El Hadary dévie le ballon en corner (53e). Les initiatives manquent singulièrement d’imagination et il faut un numéro de Kwadwo Asamoah pour animer un stade désormais plein (67e). Celui-ci s’embrase quand Gyan expédie une frappe enroulée pourtant trop enlevée (75e) ou un coup franc boxé par le portier égyptien (79e).
Les Etoiles noires accentuent leur pression sur la cage adverse. Une interception de Gyan permet à Ayew de déborder et de centrer mais Kwadwo Asamoah est trop court (80e). Tout le contraire de Mohamed Nagy Gedo, entré à la 70e minute. Sur un une-deux avec Mohamed Zidan, l’attaquant d’Al Itthiad déborde et croise bien son tir : 1-0 (85e). Malgré une résistance héroïque, les protégés de Rajevac cèdent. L’expérience des grands rendez-vous et la vista de Gedo, meilleur scoreur de cette CAN 2010 avec 5 buts, ont fait la différence. L’Egypte reste maîtresse du continent.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page