.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère édition du festival international « Sèkanami »: Plus de 400 artistes nationaux et étrangers à Adjarra le 20 février


Vues : 3

(Plus de 400 artistes nationaux et étrangers prennent d’assaut Adjarra le 20 février prochain)
 Un événement culturel de taille s’annonce au Bénin. « Sèkanami », c’est le nom donné au festival international des musiques du monde et des cultures vivantes d’Adjarra qui sera organisé dans cette commune du Bénin du  20 au 27 février 2010 prochain. Avec Sèkanami, « L’humanité se donne rendez-vous au Bénin » pour célébrer l’intégration culturelle des peuples du monde entier. Au menu, plus de 16 concerts gratuits avec à la clé,  plus de 400  talentueux artistes tant nationaux qu’internationaux  qui viendront des pays tels que la Belgique, la France, le Togo, la Grande Bretagne, la Chine, le Mali, la Pologne et le Bénin. A ce gant festival qui est d’ailleurs à sa toute première édition, les artistes de renommée internationale offriront au peuple béninois, particulièrement aux populations d’Adjarra qui accueillent l’événement, des spectacles inédits qui feront date dans les annales de l’histoire béninoise. Pour mieux expliquer les tenants et les aboutissants de cet important événement culturel, le Président du festival, Simonet Biokou assisté de ses collaborateurs, des autorités communales de la commune d’Adjarra et les sponsors de l’événement a donné une conférence de presse vendredi dernier à la salle de conférence de l’hôtel du Port de Cotonou. Selon  ces dires, en s’associant à Pascal Defrance, directeur du festival d’Adjarra, ils comptent développer avec « Sèkanami » un travail structurant sur le mécénat d’entreprise, véritable enjeu pour les artistes au Bénin et sur l’Afrique de l’Ouest. Grâce à ce festival, Simonet Biokou entend sortir les artistes béninois de leur cachette et de les hisser sur la scène musicale internationale afin qu’ils vantent mieux les richesses culturelles du pays à travers le monde entier. Très enchanté de l’ampleur que prend ce festival, le ministre de la culture, Galiou Soglo s’est dit fier d’être associé à l’événement et prend l’engagement d’œuvrer pour qu’il soit fortement appuyé par le gouvernement. Quant au directeur du festival, Pascal de Defrance, il se dit surpris de l’envol que le festival a pris et s’engage à œuvrer pour ce qui concerne à ce que l’événement connaîsse un véritable succès pour mériter son caractère international. Saisissant la même tribune, Pascal Defrance a donné les affiches de l’événement. On peut retenir entre autres que parmi les plus de 400 artistes attendus à la première édition de « Sèkanami », le groupe  Terriba du Bénin, Wéli de la Belgique y figurent et ouvrent d’ailleurs les activités de Sèkanami le samedi 20 février à partir de 16 heures 30. Ils seront suivis du groupe Rag Mama rag de la Grande Bretagne qui va offrir ses prestations ce même jour à partir de 18 heures. Le talentueux artiste Jimi Hope Band de la France sera de la partie pour donner du plaisir au public béninois. Bien évidemment et sans nul doute, les tambours d’Adjarra vont aussi résonner. Ce sera avec la complicité du groupe d’artistes très connus, « Les 100 d’Adjarra, en partenariat avec la compagnie Ditout et la compagnie de danse, les As du Bénin. Plusieurs autres groupes d’artistes sont attendus à ce festin culturel. Tous ces concerts, faut-il le rappeler sont gratuits. Des bus sont prévus pour convoyer tous ceux qui désirent vivre ces instants de bonheur dans la commune d’Adjarra.

Donatien Gbaguidi

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page