.
.

Le triomphe de la vérité

.

Violente catastrophe naturelle du 12 janvier dans la 1ère République noire du Monde: Le Bénin exprime sa compassion au peuple en détresse de Haïti


Vues : 3

(Photo du Président de la République du Bénin, Dr Boni Yayi)

A la faveur d’un  point de presse tenu hier, Jeudi 14 janvier 2010 dans les locaux du Ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’extérieur, le ministre Jean-Marie Ehouzou a exprimé, au nom du gouvernement, la profonde tristesse et la compassion du peuple béninois à l’endroit de celui ami et frère de Haïti. En présence du corps diplomatique, le Chef de la diplomatie s’est félicité de la mobilisation spontanée de la communauté internationale pour secourir Haïti, la première République noire du monde après les violents séismes dont elle a été victime le mardi 12 janvier dernier et dont les énormes dégâts en font l’une des catastrophes naturelles les plus importantes de l’histoire.

Jean-Claude DOSSA

Lire ci-dessous la déclaration du gouvernement Béninois à cette occasion:

· Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales ;
· Mesdames et Messieurs les Journalistes ;
· Mesdames et Messieurs

La rencontre de cette matinée intervient suite a la catastrophe naturelle que vit actuellement le Peuple frère d’Haïti et a la suite de la réunion informelle du 13 janvier 2010 de la 64eme session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies qui s’est penchée sur la situation en Haïti.
En effet, comme vous le savez, le mardi 12 janvier 2010, la République sœur d’Haïti a été secouée par trois (03) séismes dont l’un de magnitude 7,3 a un moment ou ce pays frère commençait à sortir progressivement des conséquences des inondations monstrueuses de l’année dernière. Les dégâts de l’horreur du 12 janvier 2010 sont énormes. Il est difficile a l’heure ou je parle de dénombrer les victimes et d’évaluer tous les dégâts matériels. Les images qui nous parviennent sont de plus en plus insoutenables et laissent présager de l’ampleur des conséquences du tremblement qui plonge en réalité toute la Communauté internationale dans le deuil.
Le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, Docteur Boni Yayi, très préoccupé par la situation qui prévaut dans ce pays frère, vient d’instruire son Gouvernement pour organiser la solidarité agissante du Peuple béninois au Peuple frère d’Haïti profondément meurtri, en attendant l’envoi d’une délégation gouvernementale a Port-au-Prince, pour exprimer les profonds sentiments de condoléances et de compassion au Président René PREVAL, a son Gouvernement et aux frères et sœurs d’Haïti.
Comme vous le savez, Haïti est lié a l’Afrique et particulièrement au Bénin, par le sang et des attaches historiques qui font que le Peuple béninois est très consterné par le drame que vit le Peuple frère d’Haïti, qui connait presque tous les ans, des catastrophes naturelles de diverses formes. Cette situation montre a l’évidence combien il importe d’accroître la capacité de prévision de catastrophes naturelles dans les pays vulnérables situés dans les zones a risques, donc les importantes questions de changements climatiques qui nous interpellent tous.
Au regard de l’ampleur des dégâts, la priorité urgente aujourd’hui pour le Peuple Haïti, ce sont des secours, de l’eau, de la nourriture, des soins de santé, une assistance soutenue pour les recherches des disparus sous les décombres, l’hébergement des sinistrés etc. …
Dans ce cadre, je voudrais très sincèrement saluer ici, au nom du Chef de l’Etat, les grands pays aux grands moyens, qui ont déclenché leurs plans ORSEC pour venir en aide urgente au Peuple frère d’Haïti, ainsi que les Organismes donateurs de la Communauté internationale, pour leurs aides financières, leurs actions humanitaires et de solidarité envers le Peuple haïtien en détresse.
  Je voudrais saisir l’occasion pour présenter toutes mes condoléances au Système des Nations Unies et par conséquent, aux Etats membres, notamment les pays contributeurs de troupes représentées dans la MINUSTAH, qui ont été affectés de diverses manières.
  Le Gouvernement béninois s’organise en ce moment pour mobiliser des ressources, des bras valides qui, dans un élan volontariste et de solidarité, apporteront le concours concret du Peuple béninois au Peuple frère d’Haïti grandement éploré.
  Dans ce cadre, je voudrais lancer un appel aux membres de la Communauté internationale ici représentés, pour qu’ils apportent le moment venu, leur assistance et leur soutien au Gouvernement béninois, afin de lui permettre d’assurer le convoyage des dons humanitaires qui aurait été mobilisés au profit des frères et sœurs haïtiens, et plus tard, d’apporter sa modeste contribution aux opérations de reconstruction d’Haïti.
Au Chargé d’Affaires de l’Ambassade d’Haïti à Cotonou, je voudrais exprimer, au nom du Chef de l’Etat, du Gouvernement et du Peuple béninois, nos sincères condoléances et lui souhaiter du courage, en ces circonstances de rudes épreuves et de douleur morale. Je voudrais le prier de transmettre nos compassions les plus attristées au Gouvernement, au Peuple haïtien et aux nombreuses familles des victimes.

Excellence Mesdames et Messieurs les membres du Corps diplomatique;

Mesdames et Messieurs les Journalistes;

Je vous remercie pour votre bienveillante attention.

Cotonou, le 14 janvier 2010

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Violente catastrophe naturelle du 12 janvier dans la 1ère République noire du Monde: Le Bénin exprime sa compassion au peuple en détresse de Haïti

  1. JOSEPH, Monime

    nos plus sinceres remerciements au chef d’etat du Benin, et a ce peuple frere, combien je me sens reconforter de ce si beau discours qui apporte au peuple Haitien du courage, aussi nous vous remercions et attendons vos bras de secours
    encore merci pour tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page