.
.

Le triomphe de la vérité

.

Analyse politico-économique du projet de budget 2010: Les proches de Bio Tchané critiquent le budget de Yayi


Vues : 1

conférence opposition (Le député Ahossi fait des révélations sur le budget et appelle à son rejet)

Au cours d’une conférence de presse qu’il a donné samedi soir au siège du G13, le député Ahossi Basile Léon soutenu par l’honorable Assan Séibou et l’expert en décentralisation Claude Cossi Djankaki a décortiqué le budget général de l’Etat en étude à l’Assemblée nationale. Tous des proches de Abdoulaye Bio Tchané, potentiel candidat à la présidentielle de 2011, ils ont tour à tour noté que le projet de budget du gouvernement du changement n’est pas réaliste et qu’il est un assemblage de chiffres qui n’a pas de concordance avec le quotidien des béninois. Estimant que ledit projet comporte beaucoup d’anomalies, ils ont tous clamé haut et fort qu’un tel budget ne mérite pas le vote de l’Assemblée nationale. Car justifie l’honorable Ahossi, l’augmentation de la pression fiscale (17 à 23%), la faible dotation en ressources des communes et l’instauration d’une redevance sur les communications GS, sont des raisons valables pour le parlement de refuser de voter le projet de budget 2010 du gouvernement. Analysant d’ailleurs que ledit budget est exagéré parce que faisant à lui seul l’ensemble des budgets du quinquennat du Président Soglo, l’administrateur des finances et spécialiste des questions de décentralisation Claude Djankaki constate également que le montant total des budgets des dix ans de pouvoir du Général Kérékou est de 4.144milliards alors qu’en moins de quatre ans de gestion, le Président Boni Yayi a déjà dépassé la barre des 5 235 milliards. C’est pourquoi il jure que les députés donneront leur caution à la mauvaise gestion qui a cours en accordant un vote favorable audit projet de budget. Pour le député  Assan Séibou, il n’y a pas de question à se poser sur l’attitude à adopter. Estimant que le projet de budget 2010 est plus un budget de campagne qu’un budget qui répond aux aspirations du peuple, il demande à tous les députés de tous bords à dire non à ce budget dont le seul objectif est d’approvisionner le prince en butin de guerre. S’indignant contre l’arrestation du coordonateur du MCA, l’honorable Assan Séibou note qu’il s’agit d’une arrestation politique d’autant plus qu’il s’apparente à l’histoire du Pharaon qui a ordonné la tuerie de tous les enfants qui devront lui succéder au trône. Estimant que comme dans cette histoire du Pharaon, il existera un enfant qui va échapper à la tuerie, il jure que le pharaon quittera le trône.

WANDJI A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page