.
.

Le triomphe de la vérité

.

3ème journée de la Ligue A de Football: Tonnerre cale, Requins en patron et Dragons s’arrache difficilement


Vues : 2

l'occasion du penaltyLa 3ème journée de la ligue professionnelle A du Bénin a donné son verdict dimanche dans la soirée avec les quatre rencontres du jour. Les équipes commencent par compter sur leur vraie valeur. Après les deux premières journées où certains joueurs ne sont pas encore à jour, celle-ci permet à grosses écuries de bénéficier du fruit de leurs investissements. Les Awissi Wassa se sont baladés devant Espoir, Tonnerre n’a pas pu gronder devant les Pétroliers du Mogas.
Les résultats de la journée :

Requins-Espoir 7-2 :  Espoir boit le calice jusqu’à la lie
7-2. C’est bien sûr au football et cela se passe au Bénin. C’est les Requins de l’Atlantique qui ont infligé cette gifle à la modeste formation d’Espoir de Savalou. Bezo Yaovi (17ème ,47ème et 70ème minutes), Christian Kotchni (53ème, 67ème et 81ème minutes) et Jordel Dossou à la 36ème minute sont les bourreaux d’une équipe de Savalou qui n’a pas été à la hauteur du challenge proposé par les Awassi Wassa blessés dans leur amour propre depuis leur fausse entame à domicile face à Tonnerre. Après avoir été corrigé par les visiteurs à l’ouverture de la saison devant le public chaud de Cotonou, le club de la capitale économique du Bénin s’est bien ressaisi devant Mogas 90 avant d’achever samedi dernier Espoir qui perd du coup l’espoir de retourner dans la cité de l’Igname avec au moins un point. Les coéquipiers de René Agbo et Tiburce Donhouédé ne s’en remettront pas de si tôt. Requins poursuit sa belle série.

Buffles-Panthères 1-0 :  La hiérarchie du septentrion encore respectée
Buffles plane sans concurrents directs dans le nord du Bénin. Samedi dernier, la formation de la cité des Koburu a encore gagné Panthères. Même si cette fois-ci, la victoire a pris du temps pour se dessiner, elle est tout de même arrivée et Buffles continue son invincibilité de la saison. Les joueurs de Parakou seront un ogre à déplacer par les autres équipes surtout quand elle joue à la maison. En trois journée, Buffles compte sept point sur les neuf possibles. Il fait partie des trois premiers et constitue l’un des favoris de la compétition comme à chaque saison. Les Panthères qui font un parcours en dent de scie en ce début de saison avaient la possibilité de donner du ton et se faire respecter. Elles ont raté cette occasion et doivent vite réagir lors de la 4ème journée.

Tonnerre-Mogas 0-0 :  Les champions en titre calent à domicile
Pour son premier match à Bohicon et après avoir gagné deux en déplacement (face à Requins 3-0, Dynamo de Parakou 1-0), le public local s’attendait à ce que les champions en titre fassent d’une bouchée un Mogas 90 mal en point depuis le début de la saison en témoigne sa peine devant les Requins à la 2ème journée. Les observateurs voyaient totalement les visiteurs vivre un après-midi cauchemardesque ce samedi. Le Tonnerre n’a pas grondé mieux la formation de Valère Glèlè a montré des signes de fébrilité. Incapable de profiter de l’infériorité numérique des  poulains d’Eustache d’Almeida. Les Pétroliers, sans gagner, montrent qu’ils sont toujours vivants et que les deux défaites des deux premières journées étaient juste un accident de parcours. Les sceptiques attendent les prochaines journées pour évaluer cette équipe. La formation de la Sonacop prend son premier point de la saison face à un adversaire de choix. De quoi rehausser ses ambitions. Tonnerre doit vite se relancer.
 
Dragons-USS Kraké 3-2 :  Les Ouémènous s’arrachent dans les dernières minutes
Le collectif des Dragons a pris le dessus sur la hargne de l’USS Kraké. Les joueurs de Moussa Latoundji ont vu du rouge avant de s’imposer presque à l’arrachée dans les derniers instants. Après l’ouverture du score par Cédric Coréa à la 23ème   minute suite à un penalty concédé par Armand Flacandji sur Fassinou Djamal, les Dragons se dirigeaient vers une victoire sans résistance lorsque Aimé Santou a été auteur d’un vilain geste sur un adversaire. C’était le tournant de la partie avec la biscotte rouge qu’il a reçue de Bonaventure Codjia à la 30ème minute. Les locaux laissent la balle à l’adversaire et procèdent par contre. La folie de la partie va intervenir dès la 48ème minute quand l’USSK égalise. Ce fut une course contre la montre qui a vu une victoire in extremis des Dragons qui pointent désormais à la tête du classement avec même points que Tonnerre.

Mambas Noirs-Soleil 1-3 :  Le soleil brille à nouveau
Ouf ! On est tenté de dire aux joueurs de Touré Vizi et Salami. Ce fut dur la traversée du désert. Deux matches, zéro but marqué et bon dernier avant cette 3ème journée. La frayeur avait déjà commencé par regagner les rangs. Mais cette victoire vient doper le moral des joueurs de ce club qui peuvent alors voir les lendemains avec beaucoup de sérénité. Par contre Mambas Noirs s’enfonce et risque de se mordre les doigts les journées à venir. En trois sorties, le club de Sylvain Lawson n’a encore rien prouvé. Sa réaction est vivement attendue.

Dynamo Abomey-Aspac 1-0 :  Le club d’Abomey doit être pris au sérieux
3ème après 3 journées, le club de la cité des Houégbadjavi n’était pas attendu à ce rang avant l’entame de la compétition. Ce club qui s’est révélé en ce début de saison. Il surclasse des équipes comme Requins, Soleil, Mogas, Panthères qui sont plus prestigieux. Sa victoire sur Aspac le week-end écoulé est le couronnement d’un groupe très performant et qui a envie de bousculer la hiérarchie du football local. Lors de la 1ère journée, c’est Soleil qui est passé à la trempe. Lors de la 2ème journée ce fut le tour de l’USS Kraké d’être tenu en échec sur ses installations par Dynamo venu d’Abomey. Hier les sceptiques sont définitivement situés et savent que les coéquipiers de Serges Djiwanou sont à prendre au sérieux.

Dynamo Parakou-Avrankou 1-0 :  Les poulains d’Adoula s’enlisent
Dans cette rencontre des « fermiers », il y a eu plus adroit. C’est Dynamo de Parakou qui vient enliser le club de l’Ouémé. AO doit présenter une copie bien meilleure s’il veut rester collé au peloton de tête. Dynamo de Parakou redresse la barre et sort de sa zone tumultueuse dans laquelle il était avec son adversaire. Le temps passe et la réaction de l’AO est plus que jamais souhaitée.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page