.
.

Le triomphe de la vérité

.

Epiphane Quenum aux députés démissionnaires de la CPS/ Lépi: « Je demande à tous de regarder le peuple et de ramener la balle à terre »


Vues : 1

quenum Epiphane C’est avec un calme inhabituel que le Président de la Commission Politique de Supervision de la Liste électorale permanente informatisée et du Recensement national électoral approfondi (Cps/ Réna-Lépi), l’honorable Epiphane Quenum a abordé dans la soirée du lundi dernier, le sujet relatif à la démission de certains membres de cette commission. Sans être alarmiste, l’homme a démontré document à l’appui, la clarté avec laquelle il gère cette structure et ce avec la participation réelle et effective de tous les membres de la commission. Mais, l’essentiel pour Epiphane Quenum dans cette situation qui le met en froid avec ses collègues de l’opposition, c’est de tout faire pour ramener la paix et la confiance au sein de la commission, car, « la réalisation de la Lépi est une chose suffisamment sérieuse. Donc on ne peut le prendre comme un sujet de polémique entre formations politiques », a-t-il fait observer. Mais avant ce plaidoyer, l’homme a expliqué les différentes actions déjà engagées par la structure et qui n’ont en aucun moment fait objet de contestation de la part des différents membres de l’institution. En effet, selon Epiphane Quenum, au lendemain même de la prestation de serment par les membres désignés pour siéger au sein de la Cps, le bureau devant conduire l’institution a été élu. Certes, la bataille a été dure, mais il se félicite de sa victoire. Résolument donc, la commission s’est mise au travail pour relever ce grand défi qui met en jeu la vie de notre pays. Ainsi, le 26 juin, la loi ayant prescrit la mise en place de la Mission du recensement électoral national approfondi (Miréna) 21 jours après l’installation de la Cps, une plénière a été tenue pour travailler sur l’avis d’appel à candidature des membres de cette structure. Selon un document exhibé au cours de ce point de presse, on a pu se rendre compte que tous les membres de la Cps et même ceux ayant suspendu leur participation à l’opération sont signataires. Au dépouillement, chacun de ces membres a également participé à la notation des candidats réceptionnés selon les rapports de travail exhibés par le président de la commission ce lundi. D’ailleurs, après la sélection des différents membres de la Miréna, aucun des membres de l’institution n’est monté au créneau pour dénoncer la moindre erreur. De surcroît, que ce soit la rédaction des règlements financier et intérieur de la commission et l’élaboration du budget de l’institution, Epiphane Quenum indique que tout a été adopté par l’ensemble des membres de la commission. En témoignent d’ailleurs les signataires des différents rapports de travail exhibés par le président de la commission. « Cela veut dire que tout est fait de façon consensuelle », conclut-il. C’est pourquoi il avoue ne pas comprendre les vraies raisons qui motivent la démission de ces membres de l’institution. Mais en dépit de tout, Epiphane Quenum invite ses collègues à privilégier la nation béninoise qui sera la seule gagnante de la mise en œuvre réelle et réussie de la Lépi. « Face à la nation, je ne suis rien. Je demande à tous les collègues qui ont démissionné de regarder le peuple et de ramener la balle à terre » plaide-t-il. Pour lui, il faut éviter de jeter de l’huile sur le feu. Et pour cela, il prend l’engagement de tout faire pour mériter la confiance de ses collègues afin que le processus suive son cours normal.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page