.
.

Le triomphe de la vérité

.

2ème congrès ordinaire du PSD: Bruno Amoussou indéboulonnable de la tête du Psd


Vues : 1

AmoussouPrès d’une décennie après son premier congrès organisé en 2000, le Psd de Bruno Amoussou mis en place en 1990 suite à une assemblée constitutive mémorable organise samedi prochain son 2ème congrès ordinaire. Occasion pour cette formation politique qui prône le socialisme de battre le rappel des troupes et de se requinquer structurellement en procédant à nouveau à la restructuration des instances dirigeantes.
 Le deuxième congrès ordinaire du Psd qui s’ouvre demain  au Palais des Congrès de Cotonou se tient dans un contexte politique particulier marqué par une crise sociale, économique et politique sans précédant. C’est pourquoi, le comité d’organisation du congrès préparatoire que président l’honorable député Emmanuel Golou, secrétaire général du parti et ses collègues membres dudit  comité prévoient éclairer les congressistes, les invités et l’opinion publique nationale et internationale sur la situation économique et faire des propositions concrètes dans ce sens. D’ailleurs Théophile Montcho, ancien ministre de la culture des sports et loisirs, président du sous comité chargé de la déclaration de politique générale du Psd, a fait un travail fouiné dans ce sens pour permettre aux centaines de délégués de se mettre aux même dispason dans la compréhension des différentes situations surtout qu’ils auront l’opportunité de communier avec leurs camarades socialistes des pays de la sous région. Selon des sources concordantes en effet, le 2ème congrès du Psd va enregistrer la participation des délégations étrangères dont notamment le parti socialiste de Côte d’Ivoire, le parti socialiste français, les socialistes togolais etc.

Absence de fauteuil d’honneur, bousculade au « dauphinat »
Ceux qui sont pressé de mettre le renard de Djakotomè à la retraite politique attendront encore longtemps.  Car la succession à la tête du parti n’aura pas lieu. Bruno Amoussou reste et demeure le Président du Psd. Ainsi en a décidé toutes les structures de base du parti qui, par différentes délégations ont clairement fait savoir leur opposition de voir le renard de Djakotomè parti de la direction du parti. Même les barrons du Parti Social Démocrate ainsi que les sages et notables ont opposé tout refus au départ de Bruno Amoussou de la tête du parti mais  également ont rejeté toutes propositions tendant à la création d’un poste de présidence d’honneur à attribuer à l’ancien ministre d’Etat. Convaincus en effet de l’inamovibilité du leader charismatique Bruno Amoussou de la présidence du parti,  l’option a été faite à l’unanimité d’obliger le Président du Psd à continuer à présider aux destinées du parti. D’ailleurs les conservateurs du parti nuancent leur position par la souveraineté du congrès qui a le pouvoir de décision. Ainsi, depuis cette nouvelle situation, c’est le poste de 1er Vice-président qui fait objet de multiples convoitises de la part des lieutenants du renard de Djakotomey. Selon des sources concordantes, il y a une grande bousculade autour de ce poste de sorte que jusque hier nuit, l’ultime réunion qui s’est tenue pour faire le dernier point des préparatifs n’a pas permis de décanter la situation. La décision a été prise de laisser le soin aux congressistes choisir leurs futurs dirigeants à la tête du pays.
Gérard AGOGNON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page