.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journées portes ouvertes au Ppma le week end dernier: Le public s’informe sur la mécanisation agricole


Vues : 2

Des tracteurs pour la modernisation de l'agriculture béninoise Les journées portes ouvertes sur la mécanisation agricole ont été lancées le samedi dernier en présence du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.  Ces journées portent ouvertes se sont tenues du 28 février au 1er mars dernier au siège du Ppma dans l’enceinte du Cerpa Atlantique Littoral à Abomey-Calavi où sont installées les machines agricoles.

« Je n’ai pas pu faire un choix parce que je n’ai pas mes moyens, mais je crois que Dieu me les donnera pour qu’un jour je possède ce motoculteur multifonctionnel », répondait samedi dernier, palissant d’émotions, un petit exploitant agricole de la commune d’Abomey-Calavi à l’un de ses collègues taquins lors de la cérémonie de lancement des journées portes ouvertes sur les machines agricoles acquis dans le cadre de la mécanisation agricole. C’est une illustration de l’intérêt que portent les producteurs agricoles aux diverses machines agricoles acquises par le Programme de promotion de la mécanisation agricole au Bénin (Ppma) sur financement du budget national.
A l’occasion de la cérémonie de lancement le coordonnateur du Ppma, Biaou André Okounlola, a rappelé les objectifs des journées portes ouvertes. Comme si ces objectifs étaient assez bien compris des populations qui n’attendent que la phase pratique, le maire de la commune d’Abomey-Calavi, se faisant porte parole de ses administrés, informe le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, préside  la cérémonie, que les producteurs de sa communes sont candidats pour recevoir ces matériels au profit des producteurs d’ananas et de l’exploitation des terres fertiles de la ‘’vallée Nokoué Atlantique’’.
Le maire de la commune d’Abomey-Calavi va au-delà de sa commune en contant l’histoire de la grenouille et du marigot pour montrer l’importance de la mécanisation agricole. « Une grenouille vivant dans un marigot de cinq mètres carrés, dit-il, reçoit un jour la visite d’un oiseau marin qui lui parle de l’espace marin. La grenouille demande alors si la mer est plus vaste que son marigot. Et l’oiseau marin de lui répondre qu’elle l’est à l’infini ». Et au maire de conclure que l’utilisation des instruments traditionnels dans l’exploitation agricole ne nous permet pas de voir autre chose et de savoir qu’il y a d’énormes possibilités qui peuvent nous permettre d’améliorer sensiblement les récoltes et diminuer la pénibilité du travail de la terre. Il est appuyé par le ministre de l’agriculture qui explique que « ces différents équipements permettront de pratiquer aisément l’ensemble des opérations culturales et d’accompagner le plan stratégique de relance du secteur agricole (Psrsa) en matière de promotion des filières agricoles dont la mécanisation est un axe central ». Rassurant qu’un pas important vient d’être fait, il rassure le maire d’Abomey-Calavi et le monde rural béninois que son ministère est en train de réfléchir à la mise en place d’une structure qui garantisse la mise en œuvre sans faille de la politique béninoise de mécanisation et à son extension au profit de tous. Il a invité tous les Béninois à s’informer sur les possibilités de mécanisation de leurs exploitations agricoles en annonçant que les services techniques du ministère et le Ppma sont disponibles pour fournir toutes les informations pour une bonne utilisation des différents équipements. Les journées portes ouvertes sont la manifestation de cette disponibilité pour informer les visiteurs sur le processus de formation, l’utilisation et les avantages des machines agricoles.
A. P. Virgil HOUESSOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page