.
.

Le triomphe de la vérité

.

Conférence des Ambassadeurs à Cotonou: Le Bénin engage son renouveau diplomatique


Vues : 5

 Jean Marie EhouzouLa diplomatie béninoise amorce le virage de son renouveau
Depuis le samedi dernier, les lampions se sont éteints sur la 2ème édition de la conférence des ambassadeurs. La cérémonie de clôture de cette grande messe diplomatique s’est déroulée en présence du Ministre d’Etat, Pascal Irénée Koupaki et du ministre des affaires étrangères, Jean-Marie Ehouzou.
Trois jours d’intenses travaux entre plus de deux cent diplomates et des experts de plusieurs ministères pour une soixantaine de recommandations. C’est le bilan de la 1ere édition de la Conférence des Ambassadeurs en vue de la révolution diplomatique souhaitée par le ministre Jean-Marie Ehouzou. Présentant le rapport général de cet événement majeur, le Rapporteur de ces assises mentionnera entre autres recommandations faites au autorités gouvernementales, la périodicité de deux 2 ans pour la tenue de cette conférence dont l’unique édition remonte à Mai 1981,  le classement du corps des diplomates au rang des grands corps de l’Etat, le recensement exhaustif des béninois de l’extérieur…
Pour sa part, le principal artisan de la tenue de cette rencontre, le Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’extérieur, Jean-Marie Ehouzou s’est félicité de « l’esprit constructif et d’ouverture  des  participants à cette rencontre ». Il a par ailleurs note « la nécessité de la promotion de notre économie par les mission diplomatiques et consulaires, l’élaboration et la mise en oeuvre d’une politique de placement des cadres béninois dans les organisations internationales, l’implication accrue des béninois de la diaspora dans la construction de l’économie nationale… toutes choses qui apparaissent comme nécessaire  une  impulsion et un dynamisme nouveau tel que souhaité  par le Chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi.
Se réjouissant des résultats de ces travaux ministre d’Etat, charge du Développement et de l’Evaluation de l’action publique a assure de la disponibilité du gouvernement a oeuvrer pour la prise en compte effective des recommandations issues de ces assises.
Ces assises tenues du 26 au 28 février, dont la date de la clôture coïncide avec celle de la Conférence Nationale en 1990, ont été, aux dires de plusieurs participants, l’occasion d’une  réelle harmonisation des actions prévues dans le cadre de la dynamisation de l’action diplomatique de notre pays. Toute chose qui augure de lendemains radieux . Notons que le Chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi reçoit les ambassadeurs ce jour au Palais de la Présidence pour sceller le nouveau départ pris au terme de cette importante conférence.
Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page