.
.

Le triomphe de la vérité

.

La commune de Sèmè Kpodji tombe dans l’escarcelle Fcbe


Le Maire Mathias GBEDAN

Le Maire Mathias GBEDAN

Mathias Gbèdan est réélu Maire de la ville stratégique de Sèmè Kpodji. Aux termes de l’élection du conseil communal convoqué hier jeudi 29 janvier 2009, cette commune âprement disputée par le Prd, parti opposé au régime du Dr Boni Yayi dépositaire historique de l’électorat de cette région et l’Alliance Fcbe qui est la formation proche du Chef de l’Etat, est tombée dans la bourse de la mouvance présidentielle.
Les trois membres du bureau du conseil communal émanent de l’Alliance Fcbe qui confirme désormais son contrôle sur la ville de Sèmè-kpodji. L’ancien Maire Mathias Gbèdan qui a présenté officiellement à la veille de la formation du bureau communal, sa démission du Prd a été confirmé par ses nouveaux alliés. Les marches de protestations médiatisées des populations à la veille de l’installation du conseil communal n’y ont rien pu. Gbèdan est élu pour cinq ans Maire de Sèmè Kpodji même si par retard dans l’installation des conseils communaux, il en a déjà égrené presque une année.

Le Prd réduit à son propre ombre
Que reste-t-il finalement à la formation Prd du plus sérieux challenger du Dr Boni Yayi aux présidentielles de 2011, Me Adrien Houngbédji. L’Arc-en-ciel est en pleine régression et e retrouve finalement réduit à son propre ombre. Véritablement, il ne reste sous le contrôle du Prd  que la capitale Porto Novo, les communes d’Adjarra et Missérété. Porto Novo déjà fortement amputée d’un côté par le Madep qui au fil des ans a fini par faire oublier la pleine hégémonie d’antan du Prd dans les plateaux au risque même de le reléguer au rang des grands outsiders. Et voilà maintenant la Fcbe qui entame une simplification de cette formation par Sèmè-Kpodji en réussissant l’exploit de décrocher la mairie de cette commune.
Médard GANDONOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page