.
.

Le triomphe de la vérité

.

Non couverture intégrale et équilibrée des débats parlementaires: 15 députés interpellent le président de l’Assemblée Nationale


Vues : 4

Le président de l'Assemblée nationale Mathurin NagoLa couverture intégrale et équilibrée des débats parlementaires par les chaînes de télévision accréditées au parlement préoccupe les députés de la 5ème législature. Non contents de la façon dont elle est faite depuis le début de leur mandature à savoir la non diffusion de l’intégralité des débats, les reportages partisans et autres commentaires tendancieux, le député Raphaël Akotègnon et quatorze de ses collègues exigent des explications du président Mathurin Nago à travers une question orale qui sera débattu au cours de la plénière de ce jour lundi 12 janvier 2009 dans l’hémicycle du palais des gouverneurs à Porto-Novo. A signaler que le député Augustin Ahouanvoébla et huit autres de ses collègues ont également saisi le président de l’Assemblée Nationale à travers une deuxième question orale et demandent au président de leur fournir des précisions sur le coût réel de la tenue d’une session extraordinaire à l’Assemblée Nationale. C’est dire que le président Nago n’est pas encore au bout de ses peines. En effet, il commence la nouvelle année 2009 avec du feu aux fesses. La grogne du personnel parlementaire, les interpellations de ses collègues députés et très bientôt, plus précisément le mardi 27 janvier prochain, l’examen du rapport qualifié d’explosif de la commission d’enquête sur ses activités et sa gestion.
Hugues E. PATINVOH

Question n°48

L’article 22 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale dispose que « tout député peut adresser au président de l’Assemblée Nationale des questions écrites ou orales sur ses activités et sa gestion » et que « le président dispose d’un délai de quinze jours pour répondre ». En application de cette disposition, les signataires de la présente demandent au président de l’Assemblée Nationale de faire connaître au parlement le coût budgétaire moyen d’une session extraordinaire selon qu’elle est demandée par le gouvernement ou les députés. La réponse précisera le détail des rubriques concernées, ainsi que la ventilation des montants dans chacune d’elles.
Ont signé : Le député Augustin Ahouanvoébla et huit autres de ses collègues

Question orale n° 55

Monsieur le président,

Pour la couverture télévisuelle des débats parlementaires, nous avons constaté que vous avez accrédité l’office de radio diffusion et de télévision (ORTB), la chaîne nationale ainsi que les chaînes de télévision privées. Mais force est de constater qu’aucune de ces chaînes ne consacrent un temps d’antenne pour la retransmission intégrale de nos débats. Dans certains cas, les débats retransmis sont, soit tronqués, soit dénaturés par des montages tendancieux, soit tout simplement occultés par pans entiers, parce que jugés non favorables au chef de l’Etat ou à son alliance forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) dont vous êtes membre. Dans d’autres cas les images prises servent de support à des commentaires déplacés et hors du contexte de l’Assemblée Nationale. Monsieur le président, par la présente, en vertu de l’article 22 de notre règlement, nous vous demandons de nous préciser les jours et heures de diffusions et de rediffusion de l’intégralité des débats parlementaires par chacune des chaînes accréditées afin que nos compatriotes recherchant la vérité puissent se faire une opinion objective des sujets et questions débattus.

Ont signé : le député Raphaël Akotègnon et quatorze autres de ses collègues

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page