.
.

Le triomphe de la vérité

.

Classement Fifa septembre 2008: Le Bénin passe de la 104 à la 81ème place


Vues : 2

Le Onze national béninois est désormais dans le top 100 mondial. Mieux, le Bénin est à la 81ème place. Avant ce nouveau classement, les Ecureuils étaient à la 104ème place. Le Bénin profite de ses bonnes performances ces derniers temps. Avant de jouer la dernière journée des éliminatoires Can/Mondial 2010, le Bénin était sûr de terminer en tête du groupe 3. Le Bénin a battu toutes les équipes qui composent son groupe qualificatif. Le Bénin a dominé l’Ouganda à Cotonou sur le score de 4-1. Le Niger a été corrigé en aller et retour. L’Angola n’a pas pu résister à la furia « Jaune ». Les mondialistes sont passés à la trempe au stade de l’Amitié de Kouhounou. Ce n’est pas la première fois que le Bénin a été sans pitié devant un mondialiste à Kouhounou. Le Togo a été laminés par les Ecureuils sur le score de 4-1. Le Bénin devient par la même occasion, la 19ème équipe en Afrique sur les 57 pays que compte le continent noir. Ces performances doivent être entretenues par tous les acteurs du monde sportif béninois. Le Bénin va entamer bientôt la dernière phase des éliminatoires, il faut continuer dans cette dynamique pour que le Onze national fasse rêver tout un peuple épris de football. Au bout du rouleau, il y a la participation à la Can ou à la coupe du monde en jeu.

Une grande première
Depuis que le Bénin joue les éliminatoires de la Can et du mondial, c’est la toute première fois que le Onze national se retrouve dans le top 100 de la Fifa (Fédération internationale de football association). Cette performance est l’Å“uvre d’une nouvelle génération de football béninois pétrie de talent qui évolue dans les grands clubs en Occident. Il s’agit de Sèssègnon (Psg/France), Omotoyossi (Al Nasr/Arabie Saoudite), Mouri Ola Ogounbiyi (Guingamp/France), Chrysostome (Metz/France), Adénon (Le Mans/Fce), Ahouéya (Sion/Suisse)… Ils ont porté très haut l’étendard du Bénin un peu partout dans le monde. Le Bénin en 4 ans a participé à 2 coupes d’Afrique des nations de football. Les Ecureuils qui étaient réputés donneurs universels de points sont devenus une équipe que tout le monde craint. Certains observateurs du football africain disent du stade de l’Amitié de Kouhounou un « Enfer » pour les équipes adverses. Les Béninois doivent continuer à travailler pour gravir d’autres échelons pour la gloire du football béninois.
José Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page