.
.

Le triomphe de la vérité

.

Insécurité des Députés: L’Armée confond Houngbédji


Vues : 1

Absence à la célébration du 48ème anniversaire de l’indépendance
Houngbédji n’a pas dit la vérité
Adrien Houngbédji aurait-il menti sur les réelles motivations de son absence à la fête du 1er août à Parakou comme à Abomey en 2007 ? Le doute s’impose depuis hier à l’issue de la conférence de presse du commandement militaire de l’Assemblée nationale. Selon les dires des responsables du commandement militaire, le garde du corps de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji, a fait à la veille de cette fête une demande de kalachnikov au motif d’assurer la sécurité de son patron dans le cadre de la fête du 1er août. Le commandement militaire assure lui avoir remis la kalachnikov et cent vingt (120) cartouches. En faisant cette révélation, le commandement militaire de l’Assemblée nationale tient à lever l’équivoque et invite Adrien Houngbédji à dire la vérité sur ces absences successives aux festivités de la célébration du 1er août et laisser de côté les arguments qui ont trait à sa sécurité. La vérité contradictoire est désormais dans le camp de Adrien Houngbédji pour confirmer ou infirmer ces allégations et accusations.
A. P. Virgil HOUESSOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page