.
.

Le triomphe de la vérité

.

Engagements politiques des messages à la Nation: Boni Yayi oublie ses promesses


Vues : 4

Qui l’eût cru ? Le Chef de l’Etat, après un an, n’a pas encore honoré les principaux engagements politiques qu’il a pris il y a un an. Le 31 juillet 2007 en effet, s’adressant  au peuple béninois dans le cadre de son traditionnel message à la veille de la fête de l’indépendance, le président de la République avait solennellement promis de prendre les décrets d’application de la loi portant charte des partis politiques et de la loi statut de l’opposition. Le Président de la République disait alors clairement et solennellement :  « les décrets d’application des lois portant respectivement Charte des partis politiques en République du Bénin, et Statut de l’opposition seront pris ». Un an plus tard, rien de tout ceci n’a été fait. Se saisissant de cette faille, les acteurs politiques opposés au régime en place n’ont de cesse de le rappeler au gouvernement en en faisant même l’une des conditions du dégèle de la crise.

Aujourd’hui, l’autorité du Chef de l’Etat est en jeu. Le 31 Juillet dernier, en s’adressant aux Béninois, il a pris d’autres engagements. Au conseil des ministres à Parakou,  des promesses de construction et de réhabilitation ont été à nouveau faites. Et l’on se demande si elles subiront le même destin que celles d’il y a un an.. Dans ces conditions, la question se pose de savoir comment la population de Parakou perçoit ces nouveaux engagements, étant entendu que les autres ne sont pas tenus. La question se pose aussi de savoir quelle crédibilité attacher à tous les autres engagements solennellement pris devant le peuple qui attend toujours leur mise en Å“uvre effective.
Olivier Djidénou

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page