.
.

Le triomphe de la vérité

.

Recours à l’article 68 dans la gestion d’Etat: Des diatribes contre Boni Yayi ce jour à l’Assemblée


Vues : 3

( Réunion d’urgence au parlement )

L’Assemblée nationale ouvre demain une session extraordinaire pour limiter la possibilité de faire recours aux mesures exceptionnelles. Cette réunion de l’Assemblée nationale est recommandée par la loi fondamentale qu’est la constitution béninoise. Elle dispose en son article 68 alinéa 3 que « L’Assemblée nationale se réunit de plein droit en session extraordinaire » après la prise de mesures exceptionnelles par le Président de la République. A l’occasion de cette session extraordinaire, conformément à l’article 69 alinéa 2, « L’Assemblée nationale fixe le délai au terme duquel le Président de la République ne peut prendre des mesures exceptionnelles ».

Une particularité
La particularité cette fois-ci, contrairement aux cas de 1994 et 2002 sous les présidents, Soglo et Kérékou, est qu’une plénière est en réalité envisagé ce jour pour discuter d’autres points de l’ordre du jour de la session extraordinaire en cours demandée par le gouvernement. La prise de l’ordonnance, selon l’article 68 de la Constitution, par le Chef de l’Etat met d’office fin à cette session extraordinaire en cours et donne lieu à l’ouverture automatique d’une autre session extraordinaire dont l’ordre du jour est essentiellement la question de l’ordonnance.

La tension inévitable
L’ambiance sera surchauffée ce jour à l’Assemblée nationale. En dépit des marques de sympathie, d’amitié, de respect et d’apaisement que le Chef de l’Etat a émis à l’égard des députés, les 47 « opposants » au régime du changement ne cracheront pas sur l’occasion pour tirer à boulets rouges sur Boni Yayi. Aucun d’eux n’acceptera que le pouvoir de l’Assemblée soit mis entre parenthèses par cette ordonnance. N’ayant pas pu avoir gain de cause, dans leur revendication à propos de l’installation des conseils communaux, cette ordonnance sonne comme un échec à leurs yeux et pourrait éroder leur image et leur pouvoir auprès du peuple. Ils donneront alors de la voix en faisant usage de tous les discours véhéments et catégoriques à l’égard du Chef de l’Etat.
Wandji

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Recours à l’article 68 dans la gestion d’Etat: Des diatribes contre Boni Yayi ce jour à l’Assemblée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page