.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bénin: 50 Miliards pour contenir la flambée des prix des produits alimentaire


Vues : 2

communiqué sur la hausse des prixLe Président de la République BONI YAYI

Le Gouvernement s’est réuni ce jour, Mercredi 09 Avril 2008, en session extraordinaire sous la présidence effective du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, pour examiner la préoccupante situation de la persistance de la flambée des prix mondiaux des produits de grande consommation et de son impact sur le pouvoir d’achat des populations de nos villes et campagnes.
     De l’examen de cette situation, il ressort que les prix à l’importation de la plupart des produits soumis à homologation par le Gouvernement à compter du 10 Décembre 2007, ont connu une hausse sensible sur le marché international, atteignant parfois des niveaux jamais égalés. C’est le cas notamment du riz, de la farine de blé, du ciment, du fer à béton et des produits pétroliers.
    Face à cette situation et très préoccupé par la nécessité de sauvegarder, voire d’améliorer constamment le pouvoir d’achat des populations, le Gouvernement a décidé de reconduire pour une nouvelle période de trois (3) mois, à compter du 1er avril 2008 les mesures d’allègement fiscal visant à contenir la hausse des prix à la consommation des produits de première nécessité ci-après :
– Maïs,
-Farine de blé,
-Pain,
-Riz blanchi ordinaire 25% de brisure,
-Lait,
-Concentré de tomate,
-Ptes alimentaires
-Fer à béton,
-Ciment
-Produits pétroliers.
     Les mesures ainsi envisagées, plus amples que celles de la période précédente de 3 mois, coûteront au Budget National, la somme de Cinquante Milliards (50.000.000.000) de francs CFA environ.
   Pour garantir le respect des prix homologués de ces produits, le Gouvernement a décidé de mettre en place une équipe de surveillance et de contrôle des prix sur nos marchés.
    En outre, le Gouvernement s’est également préoccupé du coût des prestations et services suivants : loyer, eau, électricité, transport, téléphone et des prix en général sur nos marchés.
   A cet effet, le Conseil des ministres a instruit le Ministre d’Etat chargé de la Prospective, du Développement et de l’Evaluation de l’Action Publique aux fins de mettre en place une Commission pour suivre l’évolution des prix et proposer au Gouvernement les mesures appropriées.
    Par ailleurs, le Conseil des ministres a instruit le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche des diligences à observer dans la mise en exploitation des vallées en vue de mettre sur le marché, dans les tout prochains mois, d’importantes quantités de maïs et de riz produits localement.
    Enfin, des instructions ont été données au Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et au Ministre de l’Industrie et du Commerce pour donner aux familles les plus démunies, la possibilité d’acquérir du riz et du maïs aux prix de détail homologués par l’Etat.
   Des points de vente au détail seront ouverts à cet effet aux lieux qui seront indiqués par un Communiqué du Ministre Chargé du Commerce.
 Le Gouvernement tient à saluer le comportement digne et responsable des populations en ces moments difficiles marqués par une crise mondiale.

Fait à Cotonou, le 09 avril 2008

           Le Secrétaire Général  du  Gouvernement,

       Victor P. TOPANOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page