.
.

Le triomphe de la vérité

.

La Rb use de la méthode des procurations pour contrôler les mairies remportées


Vues : 2

Rosine Vieyra SOGLO, Chef de la MinoritéLes dirigeants de la Renaissance du Bénin multiplient les rencontres avec leurs élus locaux dans le cadre de la gestion des communes dont ils ont apparemment le contrôle depuis les dernières élections locales. Le lundi 5 mai 2008, c’est la commune Calavi qui a été le champ d’expérimentation d’une stratégie de fidélisation des élus locaux à travers une grande           concertation avec ceux de Calavi.

Tous les Conseillers communaux élus sous la bannière de la Renaissance du Bénin dans la Commune d’Abomey  Calavi étaient le lundi 5 mai 2008 en concertation solennelle sur la gestion de cette mairie. Initiée par les dirigeants de la Renaissance du Bénin, cette rencontre éminemment secrète a connu la présence effective de tous les présumés élus conseillers communaux dans cette ville aux termes des scrutins du 1er mai sous la coupe « Houézèhouè ». Conduits par le Secrétaire exécutif du parti Georges Bada, les travaux auxquels se sont par la suite joints le Président Nicéphore Dieudonné Soglo et le Premier Adjoint au Maire de la municipalité de Cotonou Léhady Soglo  n’avaient qu’un seul objectif : fidéliser la troupe face aux menaces avérées de débauche de conseillers enclenchées par les autres partis challengers. Pour atteindre cet objectif, la Rb visiblement s’y est pris très tôt avec des stratégies sociopolitiques à la dimension des ruses et astuces politiques en vogue dans le pays.

La stratégie Rb€¦
Elle est à l’image de celle qui a été mise en Å“uvre par la mouvance du Dr Boni Yayi à l’occasion de l’élection du bureau de l’assemblée nationale ayant consacrée le Président Mathurin Nago au perchoir du Palais des Gouverneurs : la Méthode des procurations. Mais elle  va bien au-delà et étend quelques tentacules hors du monde physique. En effet,  selon nos sources, au cours de cette séance de fidélisation, tous les élus conseillers de la Rb ont délivré une procuration individuelle au profit de X pour agir en leur nom au moment T de la tenue des élections des membres du bureau du conseil communal. Quand bien même consciemment ou inconsciemment, cette opération de neutralisation des élus communaux a eu lieu avant l’arrivée des ténors du parti tels le Président Nicéphore Soglo et son fils Léhady qui, sans doute stratégiquement a jugé non indispensable cette procédure d’expropriation de la voix des conseillers, souhaitant une relation basée sur la confiance réciproque, il faut reconnaître que la procédure n’a jamais été remis en cause. L’acte de procuration est ainsi donc consommé. La Rb tient donc tous ses élus de Calavi par leurs armes mais aussi par leurs mes. En effet, à en croire les confidences de cette séance le monde métaphysique de conditionnement des élus n’est laissé au hasard. Il fallait fidéliser la matière et l’esprit. Ce qui, visiblement, semble marcher pour les instigateurs et qui reflète tout autant une certaine organisation de ce parti qui est assez avisé, prudent et stratégiquement au point au regard de son alter ego de la mouvance présidentielle en perte de repères après ces derniers scrutins électoraux. 

Une organisation manifeste€¦
On ne peut plus en douter un seul instant après tout le long processus de tentatives de déstabilisation du parti la Renaissance du Bénin mis en branle  à la veille  des élections locales d’Avril 2008. La Renaissance du Bénin respire aujourd’hui une odeur de structuration et de cadre de réflexion coordonnée suivi d’actions orientées à des fins connues et définies par avance.   Du sens d’anticipation qui justifie d’ailleurs cette concertation de Calavi à un moment où la Commission électorale nationale autonome (Cena) n’a pas encore proclamé les résultats pour  que la Cour Suprême, juge des contentieux électoraux, en fasse une délibération définitive.
En ce même moment, leur challenger de la Fcbe continue de briller par la multiplication des pôles de décisions, avec un agrégat d’élus communaux n’ayant aucun lien idéologique ou politique en héritage commun et au sein desquels les ambitions démesurées poussent leurs chansonnettes.
La Renaissance du Bénin a donc dores et déjà enclenché sa dernière marche irréversible vers le contrôle des mairies dont les résultats provisoires sont relativement en  sa faveur.
Médard GANDONOU

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “La Rb use de la méthode des procurations pour contrôler les mairies remportées

  1. AKPOVI Léopold

    Bonne stratégie car les acheteurs de consciences sont toujours là et à leur porte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page